archives BD

Salvatore 3.
Une traversée mouvementée

de Crécy
dupuis

Ca y est. La Julie-mobile est enfin prête. Salvatore a volé les ultimes pièces qui lui manquaient (notamment l’alternateur dérobé à une vachette sadique) pour mettre la dernière main à la mécanique de précision de son drôle de véhicule. Le héros, accompagné de son petit assistant, peut donc lever les voiles pour rejoindre sa belle en Amérique du sud.
Mais quelques choix inopportuns, comme de vouloir passer par le détroit de Béring gelé pour éviter l’océan, et des rencontres inattendues, avec les douaniers suisses (qui lui confisquent son fromage car “160 kilos, ce n’est pas interdit mais c’est louche”) ou avec une charmante demoiselle en haut d’un col, vont légèrement compliquer ce voyage…Et pendant ce temps-là, Amandine engage un détective privé, un “poids lourd” de la profession, pour retrouver son fils François.
Plus de 3 ans. C’est le temps qu’il aura fallu attendre pour pouvoir lire la suite de la première série feuilletonesque de de Crécy. Mais ça valait la peine. Car si “Salvatore” est son œuvre la plus accessible, on y retrouve néanmoins tout le talent de l’un des auteurs les plus inventifs du moment. Jeune chatte gothique gâtée qui fait sa crise d’ado, douaniers bergers allemands zélés, cochonne victime de la précarisation du travail, héros un brin mufle et autoritaire : de Crécy s’en donne visiblement à cœur joie pour conter les aventures délirantes à souhait de Salvatore, en proie au doute amoureux dans ce tome 3 enlevé. D’autant que le dessin, vif et spontané, est toujours aussi réussi (certaines trognes sont vraiment désopilantes). Difficile de dire le contraire : cette série a du chien !

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com