archives BD

Le tour du monde en bande dessinée, volume 2
collectif
delcourt

Ce genre d’ouvrages proposant des récits courts d’auteurs différents est d’habitude plutôt l’apanage des éditeurs indépendants. On pense par exemple à "Lapin" de l’Association ou encore à "Bile noire" d’Atrabile, publications offrant la possibilité aux auteurs d’essayer, d’innover, de tenter de nouvelles choses en toute liberté. Voir Delcourt leur emboîter le pas, avec ce second volume de "Le tour du monde en bande dessinée", ne peut que nous réjouir.
Formats variés (les récits vont de 3 à 20 pages), approches graphiques très diverses, sans parler des genres abordés (du reportage à la biographie en passant par l’introspection identitaire) ou des tonalités : l’hétérogénéité est ici de mise. Plus que cela, c’est même la règle. C’est sa force (on est sûr d’y trouver de quoi se mettre sous la dent) en même temps que sa faiblesse (l’ensemble est forcément, et c’est le cas ici aussi, inégal). Même si "Le tour du monde" a essayé d’éviter cet écueil en organisant les récits autour de thématiques. Dans ce volume 2, les questions de société.
Cela n’empêche pas certaines histoires de paraître plus anodines et dispensables. Malgré tout, ce livre permettra certainement au lecteur de faire des découvertes. Et il nous offre le plaisir de retrouver Gipi, que l’on n’avait plus lu depuis son émouvant "Ma vie mal dessinée" (chez Futuropolis), avec un huis-clos dans une voiture mettant en scène 2 tueurs qui parlent des frasques de Berlusconi en attendant que leur cible ne pointe le bout de son nez. Une histoire inattendue, au dessin et couleurs aquarellées superbes. Mais aussi Carlos Nine avec un "Groupe du moulin" engagé et décalé qui vaut le détour. Mais la vraie perle de cette livraison est indéniablement signée Kelif. Déjà auteur d’un remarqué "Ce pays qui est le vôtre" (au Frémok), il récidive ici avec ce même travail graphique sombre et envoûtant pour conter l’histoire, vraie, d’une jeune birmane obligée de vendre son corps pour subvenir à ses besoins. Singulier et poignant.
Suffisamment de raisons donc pour se pencher sur ce second "Tour du monde".

[sullivan]

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com