archives BD

Les clés de la bande dessinée 2.
La narration

Eisner
delcourt

Septembre, c’est la fin des vacances, la reprise du boulot…Et aussi, parfois, de nouvelles résolutions. Comme faire un peu plus de sport, lire la pile de livres en retard …ou étudier la narration graphique d’un peu plus près. Si vous êtes dans ce cas, j’ai un bon professeur à vous proposer, un certain Will Eisner. Pas mal, non ?
En effet, à la fin de sa carrière, le maître du roman graphique américain s’est penché sur une série didactique sur la bande dessinée, que Delcourt réédite aujourd’hui (elle avait auparavant paru chez Vertige Graphic), histoire de faire bénéficier les lecteurs de ses techniques et autres petits secrets et de transmettre, en quelque sorte, son héritage.
Après avoir abordé les principes, le concept et la structure de la bd ainsi que les aspects fondamentaux du métier dans "L’art séquentiel", le second tome de la trilogie se focalise maintenant plus particulièrement sur la narration. Contrat implicite entre conteur et lecteur, équilibre dessin/texte, rythme du récit ou points communs et différences entre cinéma et bd : Eisner passe en revue les enjeux clés de la narration graphique avec clarté et pédagogie, chaque idée étant directement illustrée par un extrait faisant figure d’exemple.
Un exposé complet, rigoureux mais néanmoins très vivant qui permet notamment à l’auteur de rappeler, en filigrane, que si le premier contact que le lecteur a avec l’œuvre est l’image, l’apparence du livre, l’histoire doit rester l’élément crucial d’un récit de bd !
Avec un tel guide, cette visite dans les coulisses de la bande dessinée ne se refuse pas d’autant qu’elle offre aussi la possibilité au lecteur de découvrir des extraits d’œuvres d’Eisner et même du patrimoine historique du neuvième art avec, par exemple, les récits en gravures sur bois de Nückel ou Masereel, véritables pionniers du genre. Avis aux dessinateurs en herbe !
[sullivan]