archives BD

Lloyd Singer T.4 : Quantico
et T.5 : La chanson douce
Brunschwig/Neuray
grand angle

Il n'y a pas qu'en foot qu'il y a des transferts. Annoncé chez Dupuis (comme le début de la série d'ailleurs), le tome 4 de "Makabi" a été repoussé pour finalement sortir sous un autre nom (la série s'appelle désormais "Lloyd Singer"), avec une autre maquette, chez Bamboo, qui a certainement trouvé là le fer de lance qui manquait à sa collection "Grand Angle" pour qu'elle ait une vraie visibilité.
Car si le premier cycle de "Makabi" avait reçu un très bon accueil critique et public, on ne voit pas bien comment il pourrait en être autrement avec cette seconde trilogie qui voit ses 2 premiers tomes sortir simultanément. On retrouve en effet tout le savoir-faire de Luc Brunschwig dans ce très bon thriller. Bien sûr, le dessin réaliste de Neuray est toujours aussi juste et la narration, faite de constants va-et-vient entre passé et présent pour démêler patiemment les fils de l'intrigue, est complexe juste ce qu'il faut pour tenir le lecteur en haleine sans le perdre en cours de route. Mais ce qui fait toute l'originalité de la série, c'est bien entendu son héros, Lloyd Singer, et sa personnalité complexe et singulière que Brunschwig sonde et fait évoluer à mesure que la série avance.
Car Lloyd Singer n'est pas un héros comme les autres : simple comptable, il est plutôt chétif et peu sûr de lui. Mais très tôt devenu orphelin, il a dû développer des qualités d'écoute, de compassion et de compréhension pour, en tant qu'aîné de la famille, élever ses 3 frères et sœurs au mieux. Ce sont ces qualités que le FBI a repérées et qui lui ont permis de résoudre l'affaire "Zéna" dans le premier cycle. Au début de ce tome 4, son ami Simon La Bianca l'a convaincu de rentrer à l'école de Quantico pour devenir agent du FBI à part entière et mettre sa sensibilité, son approche différente au service de la célèbre agence. Mais sa différence et les préjugés de ses camarades vont bientôt le marginaliser au sein de sa promo et lui faire revivre ses pires années de jeunesse qui le virent souvent être pris à parti par ses petits copains. Du coup, Makabi, son double violent qu'il croyait assoupi, semble prêt à réapparaître…Pourtant Lloyd Singer doit plus que jamais parvenir à maîtriser ses pulsions car il a été appelé en renfort pour faire parler la dernière victime d'un serial killer surnommé "La chanson douce" qui l'a étonnamment laissé en vie après l'avoir, comme avec ses précédentes proies, complètement défigurée.
De l'action mais surtout beaucoup de psychologie pour cette série qui oscille une nouvelle fois entre combat interne de son héros pour mieux se connaître et se maîtriser, méandres de l'enquête, ardue à résoudre, du FBI, et relations de Singer avec sa famille juive. De la très belle ouvrage dont la fin est déjà prévue pour juin !
[sullivan]