LE TUEUR 9. Concurrence déloyale (Jacamon/Matz)

Sous la pression du peuple vénézuélien et de l’opinion publique internationale, les militaires putschistes, soutenus par les américains, ont été contraints de laisser le président Chico Gomez revenir au pouvoir. Un peu plus tard, le gouvernement cubain peut donc reprendre les discussions avec Gomez et les chinois en vue de collaborer à un projet d’exploitation

PANDEMONIUM 3. Mort blanche (Bec/Raffaele)

1951. Doris Greathouse a fait admettre Cora, sa petite fille de 7 ans, au Waverly Hills Sanatorium. Malade de la tuberculose, elle espérait que l’hôpital de Louisville, grâce à ses traitements ultra modernes, pourrait la guérir. Mais depuis leur arrivée, la jeune mère a l’impression de vivre un cauchemar éveillé ! Il y eut d’abord les

ALTER EGO Darius (Efa-Erbetta/Lapière-Renders)

Darius Panahi réside à Los Angeles. Electricien de son état, c’est un voisin sans histoires, gentil et serviable, toujours prêt à dépanner le jeune couple qui vit en face de chez lui. Il répare leur micro-ondes, les invite à manger et est même là pour sauver Bram quand celui-ci a de gros soucis avec des

CELLE QUI RECHAUFFE L’HIVER (Place)

Pas l’ombre d’un phoque ! Anki et Tagak sont une nouvelle fois revenus bredouilles de la chasse. Le village n’a pas une goute de graisse en stock et l’hiver approche à grands pas. Il reste peut-être une solution, que les chamanes ne peuvent cette fois plus écarter : aller trouver la déesse de la mer pour la

ENCYCLOPEDIA DIABOLICA, tome 2 (Kourita)

Les « Yokaï » sont des êtres imaginaires, pouvant avoir des formes humaines, de monstres, de bêtes ou d’objets, issus de la mythologie, des superstitions ou des légendes japonaises. Parlant souvent le langage humain et possédant des pouvoirs surnaturels, ils sont célèbres au pays du soleil levant où ils font étroitement partie de la vie locale. Mais

JULIA ET ROEM (Bilal)

Avec « Julia et Roem », Bilal a décidé d’approfondir l’univers d’après « coup de sang » (nom du dérèglement climatique brutal qui s’est abattu sur Terre) d’ »Animal’z ». Pourtant, si les personnages de ce nouveau récit tentent eux aussi de se réorganiser et de lutter pour survivre sur cette planète complètement dévastée où tout est bouleversé, ils ne connaissent

SALE FRIC (Azzarello/Santos)

Très certainement déjà l’éditeur proposant le catalogue de comics américain le plus fourni en France, les éditions Delcourt n’ont visiblement pas l’intention de s’endormir sur leurs lauriers puisqu’elles viennent de lancer « Dark Night », une nouvelle collection tout spécialement dédiée au polar à l’américaine. Après « Le frisson », signé Stan et Bertilorenzi, ce sont cette fois Azzarello

FETE DES MORTS (Cinna/Piatzszek)

Serge a été muté au Cambodge pour bosser en lien avec la brigade des étrangers qui traque les pédophiles. Au bout du rouleau (« il a tout foiré en France »), ruisselant de transpiration dans la moiteur de Phnom Penh et témoin des agissements ignobles de ses compatriotes venus « consommer » des enfants loin de chez eux, le

BARCAZZA (Cattani)

A première vue, il ne se passe pas grand chose dans « Barcazza ». Une famille italienne a immobilisé son bateau dans une petite crique bien tranquille. Les adultes s’y prélassent, allongés, tandis que les enfants s’amusent dans l’eau. Il fait beau, la mer est chaude. On parle de la pluie et du beau temps. Rien ne

L’HISTOIRE SECRETE DU GEANT (Kindt)

Craig Pressgang n’est pas un être humain comme les autres. A 8 ans, il était déjà aussi grand que sa mère. 2 ans plus tard, il avait pris 30 centimètres de plus. Sa croissance était si stupéfiante que les villes environnantes refusaient de jouer contre son équipe de basket tant il lui apportait un avantage

LOMAX. Collecteurs de folk songs (Duchazeau)

Nom : Lomax. Prénoms : John et Alan. Un père et son fils qui, missionnés par le congrès de Washington, sillonnèrent le sud des Etats-Unis en 1933 pour aller à la recherche de talentueux mais souvent inconnus bluesmen et autres compositeurs amateurs de folk songs. Armés d’un phonographe monumental installé à l’arrière de leur voiture,

SAVING HUMAN BEING (Zhang Xiaoyu)

« Saving Human Being », sauver les hommes : telle est la mission de ce robot militaire dans ce futur post-apocalyptique. Programmé à cette fin, il suit donc les consignes à la lettre. D’abord en allant chercher de l’eau pour le seul survivant humain de son équipage dont l’avion vient de s’écraser dans un immense désert, puis,