LUCHA LIBRE Intégrale, volume 1 (Frissen/collectif)

Ça y est, c’est fait : « Lucha libre » sort enfin son intégrale. Un bon gros pavé de 300 pages regroupant les 6 premiers numéros de l’anthologie que l’on peut aussi utiliser pour « écraser la tronche » de ceux qui vous font des remarques sur vos lectures, dixit le grand manitou du projet : Jerry Frissen, également connu pour

ALTER EGO Fouad/Camille (Renders Lapière/Reynès Benéteau)

Ces séries concept tournant autour d’un même thème ou d’une idée commune (comme « 7 » ou « Jour J ») ont le vent en poupe ces derniers temps. Souvent dirigées par une équipe élargie (différents scénaristes et dessinateurs se relaient sur chaque nouvel épisode), elles ont l’avantage, pour le lecteur, de proposer une fréquence de parution plutôt inédite

RUPESTRES (collectif)

A l’initiative de David Prudhomme, ils sont 6 à être descendus dans des grottes ornées de dessins du Paléolithique. Pour se confronter à l’art de leurs collègues d’il y a 15000 ans, Prudhomme, Guibert, Davodeau, Mathieu, Rabaté et troub’s (quel casting !) ont donc emprunté les mêmes chemins humides et difficiles, rampé dans les mêmes

BORDERLINE 4. MARTYR de Robin/Berr

Borderline, limite, sur le fil du rasoir : voilà la situation dans laquelle Fernando Villa se trouve depuis qu’au cours d’un voyage au Chili il a fumé cette herbe étrange qui a tout déclenché. Certes, lui le romancier jadis en panne d’inspiration ne connaît plus la peur de la page blanche mais ce qu’il écrit

L’HOMME SQUELETTE de Argunas/Hillerman

Auteur de quelques 25 livres, Tony Hillerman était (il est mort en 2008) surtout connu pour les enquêtes de son trio de héros fétiche : Joe Leaphorn, Jim Chee et Bernadette Manuelito au sein de la police tribale navajo de Window Rock, Arizona. Cette nouvelle sortie de la collection Rivages/Casterman/Noir est en fait la première adaptation

LUDOVIC DEBEURME

On avait vraiment envie de l’interviewer, Ludovic Debeurme. Parce que depuis la sortie de son premier livre, « Céfalus »(chez Cornélius en 2002), il a réussi à construire un univers incroyablement singulier (voire étrange parfois) et personnel, n’hésitant pas à parsemer ses histoires de visions cauchemardesques ou d’envolées fantasmées pour mieux explorer névroses, rêves ou bleus à

PHILIPPE SQARZONI, une colère positive

Qui plus que Philou, alias Philippe Squarzoni, avait sa place ici ? A la fin des années 90, Philou collabora régulièrement à la version papier de Positive Rage, signant quelques articles politiques et offrant quelques illustrations (dont on en retrouve encore une sur la page d’accueil de ce site). Depuis, Philippe Squarzoni s’est investi dans