BOTS Tome 3 (Ducoudray/Baker)

BD. War-hol et Rip-R ont pu sortir de Ryk-er, pénitencier ultra-violent, grâce à un groupe d’androïdes résistants restés fidèles aux humains. Mais alors que le béh-béh, parce qu’il est l’élu, est vénéré dés son arrivée dans leur communauté, les 2 robots sont, quant à eux, mis sur la touche, cantonnés à des tâches répétitives sans

LES MENTORS 2. Seydou (Zidrou/Porcel)

BD. 20 ans qu’elle recherche le bébé qu’un commando lui a volé à la maternité alors qu’elle était sur le point d’accoucher avant de placer une bombe dans son ventre. Un bébé qu’elle clamait avoir eu sans la moindre relation charnelle : pas étonnant qu’Ana passe pour une folle là où elle habite. C’est aussi ce

CAPRICORNE Intégrale 4 (Andréas)

BD. Capricorne, alias Brent Parris, est enfin de retour à New-York. Mais les problèmes n’en sont pas finis pour autant. Car c’est une ville scindée en 2 dimensions (un vide sépare le bas du haut des gratte ciels…) qu’il retrouve. Probablement la conséquence de la réunion de la pierre d’apocalypse avec son fragment manquant par

CONQUETES 4. Uranie (Istin/Louis)

BD. On vous rappelle le principe de cette série de SF : une Terre devenue inhabitable qui oblige l’Humanité, désormais répartie en 5 colonies, à aller chercher une autre planète d’accueil ailleurs dans l’espace. Chacun de ses 5 tomes raconte l’arrivée de l’une des 5 colonies sur la planète qu’elle s’est choisie pour s’implanter. Et dans

IDENTITES TROUBLES (Scoffoni/Rivière)

BD. Comme nous, vous avez bien aimé la trilogie de SF Exo (scénarisée par Frissen) parue chez Les Humanoïdes Associés et vous êtes impatients de lire un autre récit dessiné par Philippe Scoffoni ? Alors Identités Troubles est pour vous ! A condition que vous n’ayez pas lu Milo, trilogie sortie entre 2008 et 2011…Car si l’éditeur

LE SERPENT ET LA LANCE (Hub)

BD. Technotitlan, 1454. Dans les couloirs du pouvoir aztèque, on tremble. De jeunes femmes énuclées sont retrouvées, momifiées, dans les campagnes environnantes, un épi à la main. L’empereur, occupé par des combats visant à faire main basse sur un grand nombre d’esclaves, ne doit pas être inquiété par cette histoire. Et la population ne doit