CASEY where i go when i am sleeping

ALBUM. Casey nous vient du Pays de Galles et sort là son deuxième album. Et si on ne connaissait pas le groupe avant d’entendre ce Where I Go When I Am Sleeping, on sent rapidement que ces gars-là viennent du hardcore. Cette influence est en effet clairement perceptible dans la section rythmique, souvent puissante, et

SUNFLOWERS castle spell

ALBUM. Pour son deuxième album, le duo de Porto tape fort, très fort. Une énergie qui rivalise avec Thee Oh Sees, des reverb sensuelles qui lorgnent du côté des Cramps et des vocaux addictifs qui renvoient indiscutablement au meilleur des B52’s. Carolina (batterie-voix) et Carlos (guitare voix) ont tout compris. A deux, ils viennent de

SUPERCHUNK what a time to be alive

ALBUM. L’élection de Trump a au moins eu cet effet positif : celui de donner envie aux artistes de créer et collaborer pour s’opposer par leurs œuvres. What a Time to Be Alive et son titre explicite s’inscrit dans ce mouvement global anti-Trump puisque son élection a poussé Superchunk à se remettre à composer plus

THE SOFT MOON Criminal

ALBUM. Pochette montrant le visage (dont les différentes parties, tout un symbole, sont morcelées, un peu façon puzzle) de Luis Vasquez en gros plan, album (intitulé Criminal…) de nouveau enregistré, mixé et produit avec Maurizio Baggio en Italie: The Soft Moon reprend ici l’introspection douloureuse là où il l’avait laissée à la fin de son

BRIX & THE EXTRICATED part 2

ALBUM. Comme c’est étrange de se retrouver à écouter et chroniquer cet album de Brix Smith and The Extricated alors que Mark E. Smith vient de mourir (je sais l’album est sorti il y a quelques temps mais je n’ai pas eu le temps de me plonger dedans avant). Etrange, car Brix Smith Start fut,

THOM YORKE Tomorrow’s Modern Boxes

ALBUM. Le leader de Radiohead s’était déjà offert plusieurs fugues, avec The Eraser, très bon album sorti sous son propre nom en 2006, ou avec Atoms for Peace (pour lequel il était accompagné de Flea et de son producteur fétiche Nigel Godrich) avec qui il sortit Amok en 2013. Sans parler de son travail de

FACTEUR CHEVAL Adieu l’organique

ALBUM. En choisissant ce nom et avec cette pochette très art brut, ce groupe annonce la couleur. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Joseph-Ferdinand Cheval, plus connu sous le nom de Facteur -c’était son métier- Cheval, est une figure légendaire de l’art brut. Considéré par ses voisins comme un doux dingue, il a en

QUICKSAND Interiors

ALBUM. Après In ter a li a d’ At The Drive-In sorti l’an dernier, Interiors marque le retour d’une autre légende du post-hardcore des années 90 : Quicksand. Pour donner une idée de l’importance de ce groupe à ceux qui n’ont pas connu cette période, il suffit de dire que Quicksand faisait probablement partie, avec

SNAPPED ANKLES Come Play The Trees

ALBUM. Après quelques singles sortis depuis 2011 et un EP (The Best Light Is The Last Light) paru il y a quelques mois seulement, Snapped Ankles se décide à sortir son premier véritable album. Un Come Play The Trees qui ne peut laisser insensible ! En premier lieu parce que le groupe a bon goût, puisant

CUP hiccup

ALBUM. Septième sortie du prolifique Tym Wojcik, ce Hiccup commence comme une cover de Nirvana noyée dans la disto. Et la suite ne va pas trop s’en éloignée. De la mélodie simple et efficace, balancée pied au planché, avec un son moisi de disto et de reverb. le tout est soutenu par un rythme basique

PROTOMARTYR Relatives In Descent

ALBUM. Surprise : pour son quatrième album (en 5 ans!), Protomartyr quitte Hardly Art pour rejoindre Domino. Mais rassurez-vous, le groupe de Détroit continue de creuser son sillon post-punk. Même si Relatives In Descent surprend tout de même à la première écoute. Moins frontal et direct, l’album voit en effet le groupe essayer de nouvelles

DEAD we won’t let you sleep

ALBUM. Duo basse batterie australien aussi inspiré que démoniaque, Dead nous livre un album de sludge noise punk qui possède tous les atouts pour faire flipper vos voisins. L’ombre des Melvins n’est jamais loin. On retrouve d’ailleurs Kevin Rutmanis (Melvins/Tomahawk) en invité sur quelques morceaux. C’est sale, lourd, saturé à souhait. Les amateurs seront servis,