LES SAVY FAV Rome (written upside down)

Ce nouveau 5 titres, annonciateurs d’un nouvel album, est une véritable bombe ! Cinq titres et cinq tubes ! On peut penser à U.S. Mapple ou même à Trumans Water pour l’approche parfois dissonante de leur musique, tandis que leur morceaux mélodiques s’inscrivent dans une lignée plus proche de Pavement ou Polvo. Mais je pourrais

Read More

THE KINGSBURY MANX s/t

Voilà ce que la pop pouvait nous proposer de mieux. Avec ce premier album, ce groupe de Caroline du Nord reprend les choses là où certains les avaient laissées depuis plus de vingt ans. Car si le son et les compositions de cet album restent bien en phase avec notre époque, les mélodies, vocales ou

Read More

PURR Open Transport

Tout le monde se souvient du petit phénomène qu’avait créé le premier album de Purr en 1997… Toute la presse spécialisée avait encensé ce « whales lead to the deep sea », comme la réponse française au postrock anglais et américain (Slint, Tortoise et Mogwaï avaient été cités à tout bout de champ). Après une remise en

Read More

DOPPLER songs to defy

« Il faut que ça gueule » ! C’est avec ces quelques mots que débute le nouvel album des lyonnais de Doppler. A partir de là il ne vous reste qu’une petite seconde avant de vous manger une énorme claque ! Quatre ans après l’excellent ‘Si Nihil Aliud’, les fils spirituels des Deity Guns reviennent donc sur

LE SINGE BLANC Bai-Ho

Revenu de son magma psychédélique, Le Singe Blanc nous livre donc son second album. Découvertes sur scène, les nouvelles compos du trio laissaient entrevoir un aspect dansant exacerbé du plus bel effet. Et si les trois farfelus restent toujours dérangés du ciboulot, ce second album montre en effet une humeur beaucoup plus joyeuse. Les plans

Read More

THREE SECOND KISS Long Distance

Three Second Kiss restait l’un des trésors les mieux gardé d’Italie ! Bien qu’inconnu en France, le trio s’est tout de même formé en 1993 ! Personnellement, je les découvre en 1998 avec leur album « everyday-everyman » sorti sur le label italien Wide records (ils signeront ensuite sur Slowdime aux USA). Une claque à l’époque. Je

Read More

THESE ARMS ARE SNAKES tail swallower and dove

Après un « Easter » très produit, au point d’en être limite pompeux, These Arms Are Snakes semble vouloir revenir à ses fondamentaux avec cet album. Contrairement à certains de ses confrères, le groupe aura donc su calmer le jeu à temps. Fini les ras de marée d’effets, et les albums m’as-tu-vu, le quatuor nous livre un

Read More

WELLDONE DUMBOYZ White Cunt Hippie

Voilà quelque temps que ce disque est arrivé dans notre boite aux lettres… Difficile à appréhender, les Dumboyz brouillent les cartes à coups de pochettes arty, et de blagues potaches… ça pue le délires de lycéens et pourtant, une chose s’impose : ces gars là sont du genre chercheurs d’embrouilles, à la mode gros noise

Read More

BASEMENT everything gets distorted

Pour les moins de vingt ans, Basement ne doit pas évoquer grand-chose, mais pour ceux qui ont connu les heureuses années 90, et leur fléau noise, le retour des Libournais ne peut laisser insensible. Basement possèdent le bon goût de cette période ; ils semblent connaître l’histoire de labels comme Touch’n’Go, Amphetamine Reptile ou Dischord

Read More

THE DEATH SET worldwide

Troisième signature de la division « rock » de Ninja Tune (Counter), The Death Set réussit le pari osé de réunir une nouvelle fois punk et electro dans un disque aussi jouissif qu’absurde. Le duo américano-australien basé à Baltimore pioche dans tout ce qui se fait avant lui, du punk-hardcore de son adolescence, à l’electro-clash vindicatif, en

Read More

CHOOCHOOSHOESHOOT choose your own romance

Quand je découvre, il y a quelques mois, Choochooshoesshoot sur scène, je me dis que le groupe sort du lot. Ils ont beau s’inspirer religieusement de Shellac, et manquer d’un poil de charisme sur scène, je me demande ce que le quatuor donne sur disque. Quelques mois plus tard, le label nantais assouvit ma curiosité

HELIOGABALE Diving Rooms

La carte de la séduction ayant été abattue avec leur précédent album, le magnifique « Mobil Home », le quatuor parisien peut aujourd’hui revenir à ses premiers amours : la noise rêche et grinçante. Cette musique stridente et étrange, froide et dérangeante, cette musique qu’on ne pouvait dissocier d’Heliogabale. Alors quel plaisir d’entendre le groupe revenir à

Read More

ABILENE two guns, twin arrows

Quel plaisir de retrouver le groupe d’Alex Dunham (Hoover, Regulator Watts, Radio Flyer) de nouveau signé, et, qui plus est, chez 54°40 Or Fight. Car après un premier album mitigé sorti chez Slowdime juste avant la dissolution du label, Abilene était rapidement tombé dans l’oubli. Alors voir débouler un nouvel album de ce groupe de

Read More

CHARLOTTEFIELD What are friends for

Avec ce nouvel album, les anglais de Charlottefield viennent à nouveau de nous replonger dans le passé, et ce, pour notre plus grand plaisir. En à peine plus de 30 minutes, le groupe nous renvoie dans les années Hoover… pas celles du président américain, mais celle d’un certain son Dischord… Hoover, groupe sous-estimé des années