SPARKLING i want to see everything

ALBUM. Après un EP prometteur (chroniqué ici), le trio de Cologne sort donc son premier album. Le premier titre qui donne son nom à l’album pourrait laisser penser que le groupe recherche un peu trop le tube. On craint de se retrouver devant des morceaux indie formatés pour figurer sur la B.O. d’une série ado

SOMBRES CITROUILLES (Ferdjoukh/Pitz)

BD. La Collinière, une demeure paisible posée au milieu d’un immense parc. La propriété des Coudrier : madame ancienne actrice et monsieur ex-joueur de tennis professionnel désormais en fauteuil roulant. Une famille qui aime les traditions : ainsi le 31 octobre toute la famille se réunit avec leurs amis pour célébrer l’anniversaire de Dimitri, le fils modèle

L’ETRANGER (Ferrandez)

BD. Meursault vient d’apprendre la mort de sa mère par télégramme. Le temps de prendre un congé de 2 jours auprès de son employeur et il monte dans le bus pour aller la veiller et l’enterrer près de l’asile où il l’avait placée, à Marango, à 80 kilomètres d’Alger. Puis tout s’enchaîne de retour à

NEUROSIS & JARBOE s/t

ALBUM. Une fois. Neurosis et Jarboe n’ont collaboré et enregistré un album ensemble qu’une fois. En 2003. Une sorte de parenthèse dans leurs trajectoires musicales respectives. Un moment de grâce bruitiste où la magie (noire…), on ne sait pour quelle raison, opère. Une rencontre entre 2 univers, le folk-rock sombre et expérimental, mystique, hérité de

OH SEES Face Stabber

ALBUM. John Dwyer n’a pas fini de nous surprendre. Après un album plus typé hard-prog-kraut l’année dernière, les Oh Sees continuent leur voyage dans les sixties/seventies psychédéliques, mais poussent leurs recherches vers un groove de plus en plus typé, quitte à s’immiscer dans un jazz funk du plus bel effet. Les basses sont donc à

LIFE A Picture Of Good Health

ALBUM. Ah la fameuse épreuve du deuxième album, celui de la confirmation, lorsqu’on est attendus au tournant (Popular Music, premier album du groupe, s’est tout de même retrouvé sur la liste des albums de l’année de BBC 1)… Eh bien Life l’a visiblement vécue, traversant quelques moments difficiles (leur bassiste est parti), se posant probablement

ORBITAL 8. Contacts (Pellé/Runberg)

BD. Dernid est enfin parvenu à comprendre les ondes mentales qu’Angus, le vaisseau spatial vivant qu’il pilote, lui envoyaient. Ses frères Névronomes ne sont pas en train d’attaquer des planètes du système mais implosent car ils sont en fait la cible d’une opération d’envergure d’ennemis mortels, les Entités, qui détruisent petit à petit ce qui

VIOLENT FEMMES Hotel Last Resort

ALBUM. Quand ce nouvel album s’ouvre sur l’hilarant Another Chorus, sur lequel Gordon Gano chante (pas mal de fois, bien sûr…) « Please, don’t sing another chorus. That’s the thing that really bores us » (S’il-te-plaît, ne chante pas un autre refrain. C’est vraiment le truc qui craint), on pressent que les Violent Femmes vont se montrer

LEONARD2VINCI (Levallois)

BD. Léonard de Vinci est mort il y a 500 ans. Pour l’occasion, Futuropolis et Le Louvre ont demandé à Stéphane Levallois d’imaginer un récit autour du génie italien. Après 2 ans de travail, le dessinateur leur a apporté Léonard2Vinci. Vincent Dieulevin et Louis Frank ont tellement aimé le résultat (ils en parlent dans un

BRUTUS Nest

ALBUM. On gardait vraiment un bon souvenir du premier album de Brutus et on était, du coup, sincèrement impatient de voir comment le groupe avait fait évoluer sa musique. D’où, peut-être, notre déception. Car on ne retrouve, sur Nest, qu’à de rares moments ce que l’on avait aimé sur leur premier essai. Brutus a visiblement

NO METAL IN THIS BATTLE Paprika

ALBUM. On vous le confirme : il n’y a pas trace de métal dans la musique de ce groupe luxembourgeois mais bel et bien du math-rock instrumental, qui prend parfois, mais oui !, des teintes afros. Comme sur le bien nommé Assfro ou Junior, qui donnent envie d’aller se trémousser sous les cocotiers de la pochette. Un