SUNFLOWERS endless voyage

ALBUM. Après un deuxième album jouissif, « Castle Spell »,  qui passait tous les feux au vert, le duo garage-psychédélique portugais a donc décidé d’évoluer vers des cieux plus complexes (et d’intégrer par ailleurs un bassiste pour la scène). Finis les boulets de canon et les virées pieds au planché si excitantes, le duo revient avec un

LES SOEURS DE BLACKWATER (Hagy)

ROMAN. Esseulée dans un monde ravagé par les épidémies et que l’état, aux abois, ne parvient plus à contrôler, elle (on ne connaîtra jamais son prénom…) parvient à survivre, tant bien que mal, en proposant ses services de scribe. Elle, qui est l’une des dernières dans la région à savoir lire et écrire, sait fabriquer

SHI 4. Victoria (Zidrou/Homs)

BD. Jay et Kita poursuivent leur vengeance en punissant ceux (des hommes…) qui sont responsables de leurs souffrances: le révérend Green, Cole et bientôt Octavius Winterfield, le propre père de Jay. Elles peuvent compter sur l’aide des démons tatoués pour contrecarrer les plans de l’infâme commissaire Kurb en cas de besoin. Quand elles apprennent que

LE CHOIX (Désirée et Alain Frappier)

BD. Quasiment comme tous les ans, Désirée et Alain Frappier se rendent au festival d’Angoulême en 2014. Cette année là ils partagent leur stand avec le collectif Femmes Solidaires – Charente qui organise une collecte de dessins pour soutenir les femmes espagnoles qui sont sorties dans la rue pour protester contre le projet de loi

WIRE Mind Hive

ALBUM. On a déjà eu l’occasion de le dire : depuis sa reformation, Wire souffle clairement le chaud et le froid. Mais au-delà de cela, ce qui reste malgré tout admirable, c’est que ces mecs-là, qui ont influencé un grand nombre de groupes et ont sorti, avec Chairs Missing ou Pink Flag, deux des albums les

LONELY WALK « st »

ALBUM. Après un passage chez Born Bad pour leur second et recommandable deuxième disque (Teen), les bordelais de Lonely Walk sortent donc leur nouvel album sur trois plus petites structures, dont les très fréquentables Kerviniou. Et comme au début des années 80, Lonely Walk semble suivre l’évolution typique des combos punk de l’époque, vers une

PARACUELLOS Intégrale 2 (Giménez)

BD. Nous sommes en 1946. Carlos Giménez, qui a perdu son père à l’âge d’un an et dont la mère souffre de tuberculose, est séparé de ses frères et placé dans un foyer de l’assistance sociale franquiste. Il a 5 ans. Jusqu’à l’âge de 14 ans, il passera de foyer en foyer, tentant de survivre,

YANN TIERSEN Portrait

ALBUM. Un nouvel album de Yann Tiersen ? Oui et non. Je m’explique… En fait, le compositeur a décidé de revisiter quelques uns de ses anciens morceaux, 22 en tout quand même (ce qui explique que Portrait soit un double album), sur lesquels il a parfois changé les arrangements, ajouté des instruments ou invité musiciens ou

VvvV « the wreck »

ALBUM. Deuxième album pour ce duo bordelais, et le propos se précise. Si les claviers analogiques sont toujours aussi bien maîtrisés par ces anciens rockeurs, leur new-wave / electro-pop se concentre sur son aspect le plus accessible, mais pas le moins sombre ni le moins intéressant. Une alchimie mainte fois démontrée par Depeche Mode par

LA PEAU DE L’OURS (Zidrou/Oriol)

BD. Malgré son titre et sa couverture très ressemblante (même si, cette fois, le lecteur se trouve de l’autre côté, le bon, du revolver), ce nouveau récit du duo Zidrou/Oriol (les 2 hommes sont toujours inspirés lorsqu’ils se retrouvent) n’est pas la suite de La peau de l’ours. Mais il lui fait cependant écho, notamment

LES METAMORPHOSES 1858 (Ferret/Durand)

BD. Alors qu’Aristote les croit morts sur l’île de Colom, tués par les monstres créés par Del Aguila, Joseph et Costantenus se rendent dans la clinique de ce dernier où ils découvrent comment la folie de celui-ci a été manipulée par l’Architecte, qui l’a obligé à continuer ses expérimentations sur des humains pour pouvoir garder

CUNTS s/t

ALBUM. Insulte en guise de nom de groupe, pochette anticléricale super explicite et provocante, doigt d’honneur sur les photos promo : Cunts ne fait pas vraiment dans la subtilité. Mais ça a le mérite d’annoncer la couleur. On sait en effet clairement où on met les pieds, enfin les oreilles : dans du punk-hardcore noise (quasiment) sans

PLANETA EXTRA (Agrimbau/Ippoliti)

BD. 2098. La Terre est complètement polluée et les réserves d’eau potable totalement taries. Ceux qui peuvent payer sont déjà partis dans l’espace, sur Luna Europa, les autres, issus des classes défavorisées, tentent de s’en sortir sur la planète qui n’est plus bleue. C’est le cas de Kiké, père de famille bodybuildé maintenant bedonnant qui