FORMICA s/t

Derrière cette jolie pochette représentant un vol d’oies, le groupe nous livre peu d’infos. Tout juste son nom discrètement inscrit sur la tranche. Le reste tu le découvre en posant le vinyle sur ta platine : Et là, le discours s’éclaircit comme une évidence. Formica œuvre pour le retour de la noisy-pop, de l’indie-rock, de

L’ILE AU TRESOR (Stassen/Venayre)

Depuis 2 mois que l’entreprise Silex a ouvert ce vaste chantier de démolition en plein cœur du quartier, l’hôtel bar « Au fils d’Etienne », situé juste à côté, a vu la grande majorité de ses clients déserter le coin. La petite Jacquot continue cependant d’y donner un coup de main à son père, le tenancier, bien

LE TUEUR 10. Le cœur à l’ouvrage (Jacamon/Matz)

Le tueur a donc entamé sa surprenante reconversion. Associé à Mariano et Haywood, l‘ancien de la CIA, ils ont réussi à convaincre les cubains de laisser leur nouvelle boîte, Petroleo Futuro Internacional, se charger de l’exploitation d’un gisement off shore au large de l’île pour leur compte. Mais si le gouvernement cubain est parvenu à

CASTRO (Kleist)

Héros de la révolution cubaine, mégalomane qui a petit à petit renié ses idéaux, symbole de la lutte contre l’impérialisme américain, lieutenant un temps à la botte des soviétiques, dirigeant politique inconscient qui a mis son peuple en péril par aveuglement : Fidel Castro, personnage aussi controversé que fascinant, est bien entendu tout cela à la

LES AMES NOMADES 1.Canal (Merle/Tefenkgi)

Jules est au point mort dans sa vie. Sans travail, largué par sa fiancée (la fille de son ancien patron…), il vit depuis dans une caravane, de système D et de petites magouilles. Et passe son temps à rêver à une autre vie, ailleurs. Alors quand il tombe par hasard sur une bande de clandestins

CLOUD NOTHINGS Attack On Memory

J’étais passé à côté du premier album de ce groupe de Cleveland et vue la qualité de ce « Attack On Memory », je m’en mords un peu les doigts maintenant. En fait, dés le premier morceau, on sait que l’on va prendre une grosse claque. « No Future/No Past » a en effet tout du tube indé ensorcelant

KRAA 2. L’ombre de l’aigle (Sokal)

Klontown est un village aux confins du Malaskar, territoire situé entre Sibérie et Alaska. Le climat y est rude et les quelques pionniers qui arrivent jusque là survivent de la vente de peaux. Néanmoins, son maire, William Klondike, a bien l’intention de tirer profit de ses richesses souterraines (en minerais de toutes sortes mais aussi

ALLER-RETOUR (Bézian)

Un mystérieux homme voyage en train. Arrivé à destination, une petite ville du sud de la France, il prend ses quartiers dans un hôtel simple. Puis passe ses jours à déambuler dans la cité. Il prend des notes sur l’organisation, particulière car très géométrique, des rues, scrute les façades, longe le canal ou s’arrête dans

REFUSED : tour de chauffe…

Contre toute attente, 2012 verra donc la reformation des cultissimes Refused. Le groupe a donné, fin février, son premier concert à Umea (Suède) devant un comité réduit, avant de faire le tour des principaux festivals mondiaux… Refused are fuckin’not dead !  

Read More

PAPIER TIGRE recreation

Avec ses deux précédents album, Papier Tigre était déjà devenu une des références de la scène indé hexagonale. Exigeants, rigoureux, et créatifs, les trois nantais marquaient les esprits. Sans réelle comparaison régionale, on les imaginait en vagues cousins européens de la famille Dischord (Fugazi et Q and not U en tête). Et alors, qu’on croyait

DAVID, LES FEMMES ET LA MORT (Vanistendael)

La mort ! Rien que ça. Voilà de quoi Judith Vanistendael entend nous parler dans ce roman graphique, très inspiré, autant le dire tout de suite. La mort et l’impuissance que l’on ressent face à elle. La mort, c’est David, 54 ans, qui y est confronté le plus directement dans le livre puisqu’il apprend en effet

LES CAHIERS RUSSES (Igort)

On connaissait le Igort féru de roman noir, avec l’excellent « 5 est le numéro parfait » (chez Casterman) ou « La ballade de Hambone » (avec Marzocchi, chez Futuropolis) ou mélomane averti (un goût notamment visible dans son diptyque « Fats Waller », avec Sampayo, également chez Casterman), et bien il faudra désormais s’habituer à un Igort plus engagé. En

SOFY MAJOR / MEMBRANE split

Ceci n’est pas un disque. C’est une bombe avec deux têtes nucléaires. Chacune d’elle est composée de 3 parties, guitare, basse, batterie. Chaque partie joue 4 morceaux (SOFY MAJOR) ou 3 (MEMBRANE). Le tout est tellement homogène, qu’on penserait écouter l’oeuvre d’une seule entité. Ce sont les Clermontois de SOFY MAJOR qui ouvrent les hostilités

LE CHATEAU DES RUISSEAUX (Bernière/Poincelet)

Ce nouvel « Aire libre » n’est pas un récit comme les autres. Il s’aventure en effet sur des terres rarement empruntées par la bande dessinée. C’est un documentaire sur un centre thérapeutique : le château des ruisseaux du titre, situé dans l’Aisne. Un centre pilote qui a pour objectif d’aider les toxicomanes de toutes sortes à redevenir