LE CLUB DU SUICIDE (Baloup/Vaccaro)

De l’avis même des membres des clubs huppés de gentlemen de Londres, on s’ennuie ferme dans la capitale anglaise en ce début de XXe siècle. Alors, à l’instar du prince Flouzel de Bohême, on s’encanaille, le soir venu, grimés, dans les bas fonds, pour tromper l’ennui. On s’aventure dans des bouges sordides à la recherche