PIGS you ruin everything

Dans la vie, il y a ceux qui se torturent les méninges et ceux qui préfèrent aller droit au but. Les trois cochons de Brooklyn sont bien évidemment de la seconde catégorie. Riffs lourds et cradingues, saturation excessive, gueulante malsaine, on n’est pas là pour faire dans la dentelle. Ceux qui connaissent les protagonistes devaient

BASEMENT everything gets distorted

Pour les moins de vingt ans, Basement ne doit pas évoquer grand-chose, mais pour ceux qui ont connu les heureuses années 90, et leur fléau noise, le retour des Libournais ne peut laisser insensible. Basement possèdent le bon goût de cette période ; ils semblent connaître l’histoire de labels comme Touch’n’Go, Amphetamine Reptile ou Dischord

Read More