ZËRO ain’t that mayhem ?

ALBUM. Si l’ouverture de ce nouvel album des lyonnais ne m’a pas vraiment convaincu, je dois avouer que les ambiances rampantes qui arrivent à partir du quatrième morceau, le sublime « Underwater Frequencies » ont réveillé en moi des souvenirs plus que positifs. Car ce sont bien des univers dignes de Bästard (leur précédente formation, culte pour

OWUN 2.5

Rescapé des années 90, ce groupe grenoblois créée en 1992 sort aujourd’hui son cinquième album. Et de l’eau est passée sous les ponts. Quand Bastärd apprenait à tout le monde à faire du post-rock, et que Tortoise relançait la mode de Steve Reich, les grenoblois d’Owun évoluaient eux dans le noise-hardcore. Mais aujourd’hui, c’est bien

ZËRO san francisco

Le premier morceau dévoilé sur internet fut « ich… ein groupie » (du nom du film dont ils reprennent les images pour leur clip)… une dérive à tendance pop, presque lumineuse et enjouée. On se demandait donc comment le nouvel album des anciens Bästard et Deity Guns (faut-il encore le rappeler) allait sonner. On connait le côté

ZËRO Hungry Dogs (in the backyard)

Quoi de plus réconfortant que de voir ces lyonnais toujours aussi « affamés » pour leur troisième album ? Car ces vétérans ont beau avoir eu du mal à retrouver la sublime de leur précédent projet (Deity Guns et Bästard, faut-il le rappeler ?), ils arrivent en trois albums à trouver une réelle ligne de conduite, une

ZËRO joke box

Beaucoup en avaient rêvé sans jamais oser le demander, notamment depuis le concert événement pour les 20 ans du Confort Moderne en 2005. Et voilà que onze ans après le dernier album de Bästard, le tréma revient ! il ne s’agit pas d’une reformation, mais le Zëro de 2007 répond tout de même bien à

DOPPLER songs to defy

« Il faut que ça gueule » ! C’est avec ces quelques mots que débute le nouvel album des lyonnais de Doppler. A partir de là il ne vous reste qu’une petite seconde avant de vous manger une énorme claque ! Quatre ans après l’excellent ‘Si Nihil Aliud’, les fils spirituels des Deity Guns reviennent donc sur