LES INDES FOURBES (Ayroles/Guarnido)

BD. Plusieurs fois annoncée et reportée, c’est un euphémisme de dire que la sortie de Les Indes Fourbes était très attendue! La rencontre du scénariste de De Cape et de Crocs et du dessinateur de Blacksad : excusez du peu! Mais brisons le suspense dès l’introduction : l’attente en valait la peine, les deux hommes

RALPH AZHAM 12. Lâcher prise (Trondheim)

BD. Ralph n’a décidément droit à aucun répit. C’est peut-être le lot de ceux qui gouvernent. Alors qu’il venait tout juste de régler le problème de la secte de la Réfutation (de façon assez brutale…) et qu’il avait réussi à faire comprendre à Tilda Pönns qu’il ne pouvait pas avoir de relation avec elle, d’autres

KANOPE 2. Héritage (Joor)

BD. 6 ans ont passé et après avoir aidé Pablo, grâce aux graines de Zemm, à mettre au point un remède contre les effets de la radiation qui mettent en péril l’Humanité, Jean a décidé de retourner dans la forêt amazonienne pour retrouver celle qu’il aime, Kanopé. Mais en 6 ans pas mal de choses

UN DESTIN DE TROUVEUR (Gess)

BD. Emile Farges a un Talent : il est un Trouveur. Il peut localiser, grâce à une carte et un caillou, quelqu’un que vous recherchez. Suivant les préceptes de son père, il a cependant décidé de mettre son don au service du bien en travaillant pour la police. Notamment pour retrouver le saigneur, un tueur en

PEAU-DE-MILLE-BETES (Fert)

BD. Et si, pour changer, les princesses des contes mangeaient des soufflets de limaces forestières et tombaient amoureuses d’autres princesses ? C’est ce que propose en tout cas Stéphane Fert dans ce Peau-de-mille-bêtes, adaptation très libre et décoiffante du conte des frères Grimm ! Peau-de-mille-bêtes est donc bien un conte (on y trouve des princesses maudites, des

OPEN BAR 1ère tournée (Fabcaro)

BD. La bd est imprévisible. Du talent, Fabcaro n’en manque pas. Ceux qui ont lu l’hilarant Mars (dessiné par Fabrice Erre) le savent. Cela n’a malgré tout pas empêché l’auteur de vivre des années pas évidentes. Jusqu’à la sortie de Zaï Zaï Zaï Zaï en 2015, pourtant paru chez un petit éditeur, 6 pieds sous

LA BELLE SAISON (Alfred)

RECUEIL. Invité d’honneur de la cité internationale de la bande dessinée, Alfred a reçu carte blanche pour investir Angoulême et son agglomération pendant plus de 4 mois. Le nom de cette manifestation extra-ordinaire ? La belle saison. Une belle saison qui a vu (et verra puisqu’elle se poursuit jusqu’à fin juin, heureux angoumoisins) Alfred faire des

ROBINSONS, PERE ET FILS (Tronchet)

BD. Un jour, Didier Tronchet, en voyant des photos envoyées par un ami, a eu une envie d’île. Le désir de se confronter à ce vieux fantasme : vivre sur une île isolée et rustique, sans internet, sans Smartphone et même sans électricité. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est qu’il allait emmener avec lui 2