PRIMA DONNA Nine Lives and Forty Fives

Avec ses lignes à haute tension et son éclair, la pochette de l’album (pas très réussie d’ailleurs…) semble annoncer la couleur en plaçant « Nine Lives & Forty Fives » sous le signe de l’électricité. Ce que « Pretty Little Hero », le morceau d’ouverture, condensé bien énergique de punk-rock, confirme. Même si la suite démontre que l’on a