LA MILLE ET UNIEME NUIT (Froissard/Le Roux)

« Les histoires sont comme les nuages ou l’océan: semblables sans se répéter, jamais… ». La constatation de Shéhérazade vaut aussi bien pour les histoires qu’elle raconte, soir après soir, au sultan Shariar pour rester en vie (après que sa femme lui ait été infidèle, il s’est juré d’épouser chaque soir une femme différente et de l’étrangler