CONGER! CONGER! « this is a black EP »

Il y a des groupes (et des labels) comme ça qui nous donnent le sourire quand on reçoit leur disque. Il faut dire que Conger! Conger! nous avait déjà bien excités les écoutilles avec leur précédent album (« Zaad »). En attendant le prochain, prévu pour la fin 2015, le groupe nous gratifie d’un petit EP 4

BLONDE REDHEAD Barragan

ALBUM. On l’a bien compris, même si une part de nous continue secrètement d’espérer, le Blonde Redhead des guitares dissonantes et des envolées bruitistes est complètement mort et enterré depuis la trilogie sortie chez 4AD. Et ce « Barragan » a beau paraître sur un nouveau label, Kobalt, il ne fait que confirmer cette évolution. Désormais le

SHUB spot the difference

L’air de ne pas y toucher, chaque nouvel album du trio nîmois est un petit évènement remarqué dans la scène noise rock française. Il faut dire que Shub, en quatre album merveilleux, a su imposer son style, mi-noise décontractée, mi-post-punk, mi-western gardois. Et « Spot the Difference » ne changera pas la mise. Le talent est là,

CONGER! CONGER! zaad

La seule chose que nous pouvions comprendre de ce groupe marseillais avec leur premier album, c’est qu’ils faisaient parti de ces touches à tout insaisissables mais talentueux. On savait qu’ils aimaient donner un sens à leurs disques (le Rwanda pour le précédent opus), et qu’ils savaient composer d’excellents titres. Pour le reste, je ne m’aventurerais

STEREOZOR all in

Dès le premier riff, on sent que Fugazi a laissé une empreinte indélébile sur Stereozor, trio limougeaud dans lequel on retrouve un ex-Bushmen à la batterie, et deux ex-Heatseeker (basse+guitare/chant). Le chant rentre, plus mélodique, la guitare noisy continue sa confrontation, la basse tourne… on penserait presque à Quicksand ou Jawbox. Ce « Skudy Dank » puis

PAPIER TIGRE 7″

Trois albums sans fausse note, une participation à La Colonie de Vacances, des tournées aux Etats-Unis, Papier Tigre continue son petit bonhomme de chemin, avec une constance qui laisse rêveur. On les retrouve donc avec deux nouveaux titres, et ce qui devient par là même le premier 45t officiel du groupe. Ce petit bout de

MAGNETO fragment

Après une démo maladroite mais aiguisant notre curiosité,  Magneto, de Perigueux, revient donc avec un maxi LP 6 titres. Alors que le groupe officiait autrefois en duo, guitare barriton-batterie, c’est aujourd’hui un bassiste, nouveau venu, qui dirige la troupe. Basse en avant, ce sont bien ses lignes classieuses qui donnent le la. Pour le reste,

QUARK le chemin de concombre

Après avoir « croqué un pigeon congelé » il y a quelques années (voir la chronique ici), le groupe de banlieue parisienne toujours aussi discret , sort donc de sa salle de répétition pour nous dévoiler « le chemin de concombre« . Tout un programme (et une pochette assez abominable qui ne devrait parler qu’aux jeunes parents). A l’époque,

PAPIER TIGRE recreation

Avec ses deux précédents album, Papier Tigre était déjà devenu une des références de la scène indé hexagonale. Exigeants, rigoureux, et créatifs, les trois nantais marquaient les esprits. Sans réelle comparaison régionale, on les imaginait en vagues cousins européens de la famille Dischord (Fugazi et Q and not U en tête). Et alors, qu’on croyait

FATABO 204g

Ceux là ont beau essayer de m’acheter en incorporant des photos de Kimmo sur l’insert du disque*, je vais m’efforcer d’être honnête et ne pas me faire corrompre si facilement ! 204 grammes, c’est donc le poids du premier album vinyle que vient de sortir ce trio de copains parisiens. Et grâce à ces 204 grammes,

CONGER! CONGER! at the corner of the world

Avec ce premier album, le trio marseillais viendrait-il de faire le sans faute ? Ce qui est certain, c’est qu’ils viennent de remettre une bonne foi pour toute Marseille au centre du paysage sonore français. Car en plus d’être un objet complet (artwork classieux dessiné par Pierre-Guilhem et imprimé par Le Dernier Cri, textes inspirés

NO NEBRASKA generalisation

A nouveau éparpillé à travers le monde (Berlin, Copenhague, Paris), le trio américano-français No Nebraska trouve tout de même le temps et l’énergie de nous sortir un nouvel album. Sous la houlette d’un général japonais qui s’affiche fièrement sur la pochette, mais dont j’ignore l’identité, le groupe nous revient en pleine forme bien que légèrement

HELIOGABALE blood

Heliogabale (du nom d’un empereur romain extravagant) a toujours été un groupe à part dans le paysage noise français. N’ayant jamais été populaires comme ont pu l’être des Condense au même moment, ils bénéficièrent pourtant d’une aura impressionnante auprès de leur public. Les parisiens ont toujours navigué loin, si ce n’est à contre-courant, des modes,

PAPIER TIGRE the beginning and end of now

Est-il possible de ne pas aimer Papier Tigre ? Sans doute mais si c’est le cas, changez de page car la critique de ce deuxième album n’ira pas dans votre sens. Désolé ! Il doit exister deux millions de groupes de rock en France que je ne connais pas du tout mais je suis sûr

Read More