HEIMAT. Loin de mon pays (Krug)

BD. Depuis toute petite, Nora Krug a ressenti une sorte de culpabilité à être allemande. Difficile en effet d’aimer son pays quand l’ombre de la Shoah plane sur l’ensemble de la société. Interdiction d’employer le mot « race » à part pour parler des animaux, des professeurs qui n’enseignent pas les paroles de l’hymne national à leurs

BALLADE POUR UN BEBE ROBOT (Villani/Baudoin)

BD. Une collaboration (c’est en fait la deuxième) entre Edmond Baudoin, que l’on connaît bien, et Cédric Villani (vous savez ce mathématicien aux cheveux mi-longs qui cultive une certaine originalité et porte toujours une lavallière au cou) qui obtint l’équivalent du prix Nobel de mathématiques en 2010 ? On était clairement curieux de voir ce que

GRAMERCY PARK (de Fombelle/Cailleaux)

BD. 1954. Une française, ex-danseuse, sur le toit d’un gratte ciel new-yorkais. Un filet de protection sur la tête, elle s’occupe de ses ruches. Et observe aussi. Beaucoup. L’appartement, quelques étages en dessous, en face. Celui de Monsieur Day, organisateur de combats de boxe et gérant de clubs de musique. C’est pour cela que Madeleine

SPINNING (Walden)

Tillie Walden. Ce nom ne vous dit probablement rien (la jeune femme sort, avec Spinning, son premier récit en France) mais il y a des chances que vous en entendiez encore parler à l’avenir. Car, à seulement 21 ans, l’auteure américaine sort là un roman graphique (de près de 400 pages) tout simplement bluffant. Bluffant

TRISTAN ET YSEULT (Maupré/Singeon)

Quand Yseult voit ce chevalier pourfendre, sous ses yeux, le dragon qui a terrorisé le royaume des siècles durant et dévoré de nombreuses vierges, elle tombe amoureuse de lui. Immédiatement. Sauf que Tristan est en service commandé: il a été envoyé par son oncle, qui n’est autre que le roi Marc, retrouver la fille à

DESSINS SEQUENCES (McGUIRE)

Savez-vous ce qu’est un cabochon ? En fait, ce sont ces petits dessins, parfois un peu bouche-trou, qui parsèment les pages des magazines et qui ont souvent pour but d’équilibrer la longueur des colonnes. Avec sa fonction uniquement utilitaire, graphiquement modeste, peu regardé par les lecteurs, il est un peu le mal aimé des dessins. Pourtant,

AYA DE YOPOUGON Intégrale 1 (Oubrerie/Abouet)

Aya, Bintou et Adjoua, 19-20 ans, vivent à Abidjan, dans le quartier de Yopougon, affectueusement surnommé Yop City par ses habitants. 3 copines qui ont du mal avec les hommes ! Bintou et Adjoua traînent souvent dans les maquis (les cafés à ciel ouvert), le soir, pour se trouver un mari qui a assez d’argent pour

TAIPI Un paradis cannibale (Melchior/Bachelier)

1841, quelque part dans l’océan pacifique. Cela fait six mois que Toby et Tom ont embarqué sur ce rafiot et ils n’ont toujours pas vu la moindre baleine ! Las et fatigués, ils n’ont plus confiance en leur capitaine, Vangs, qui ne pense qu’à une chose : aller toujours plus loin pour chasser les fameux cétacés. Alors,

STUPOR MUNDI (Néjib)

Ayant fui Baghdad pour sauver sa fille et échapper lui-même à la mort, Hannibal Qassim el Battouti a sollicité l’aide et la protection de l’empereur Frédéric II qui a accepté de l’accueillir dans son château des Pouilles où d’autres éminents scientifiques, artistes et intellectuels jouissent déjà de son financement et d’une liberté totale pour créer,

FUGAZI MUSIC CLUB (Podolec)

Varsovie, début des années 90. La chute du bloc communiste avait laissé un bordel monstre dans les pays d’Europe de l’Est. En même temps, tout devenait, du coup, possible pour cette jeunesse désenchantée. C’est à cette époque que Waldek et ses copains créèrent un petit café club à Varsovie en 1991 dans le but d’organiser