WOVENHAND Star Treatment

On ne change pas une équipe qui gagne ! On avait souligné (dans notre chronique de Refractory Obdurate) le véritable coup de fouet (au propre comme au figuré) qu’avait donné l’arrivée des 2 membres de Planes Mistaken For Stars (French à la guitare et Keener à la basse) à la musique de Wovenhand : une énergie, une

TEAM WILD Clear Eyes, Full Hearts, Can’t Lose

Blondie, qui ouvre l’album, a l’avantage de mettre les choses au clair. Si Team Wild fait dans le folk-rock, il s’agit là, comme son nom l’indique d’ailleurs, d’un folk-rock souvent sauvage et teinté de punk. En témoignent les très bons Thunder of Anger ou Skin Coat, traversés d’éclairs électriques inspirés. Le groupe cite le Gun

WOVENHAND Refractory Obdurate

Les fans de David Eugene Edwards savent où le trouver depuis l’arrêt de 16 Horsepower. Car la parenthèse Crime And The City Solution désormais refermée (il était de l’enregistrement de leur dernier album « American Twilight » et a tourné avec la bande à Howard), le voici de retour avec un nouvel album de Wovenhand (le septième),