LE TUEUR DE LA GREEN RIVER (Jensen/Case)

Alors que sa première victime fut retrouvée en 1982, la police n’arrêta le tueur de la Green River, alias Gary Leon Ridgway, qu’en 2003 en le confondant grâce à un test ADN réalisé à partir d’un prélèvement datant de 1997. Après 188 jours d’interrogatoires, Ridgway est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de