LE SILENCE DE LOUNES (Baru/Place)

Nouredine a toujours eu la colère inscrite dans les gènes. Depuis qu’enfant d’immigré algérien, on le traitait de bicot à l’école ou qu’ensuite, au boulot, sur les chantiers navals son chef lui mettait du lard dans sa gamelle…En fait, cette impression d’être toujours le bougnoule de service ne l’a jamais véritablement quitté! Et si son