KANOPE 2. Héritage (Joor)

BD. 6 ans ont passé et après avoir aidé Pablo, grâce aux graines de Zemm, à mettre au point un remède contre les effets de la radiation qui mettent en péril l’Humanité, Jean a décidé de retourner dans la forêt amazonienne pour retrouver celle qu’il aime, Kanopé. Mais en 6 ans pas mal de choses

POLARIS (Vehlmann/de Bonneval)

BD. Jeanne est lieutenant de police à la Crim’. En privé, elle aime rencontrer des mecs via internet pour assouvir ses fantasmes. Alors quand on lui demande d’enquêter sur un meurtre (une jeune femme a été étranglée lors, semble-t-il, de jeux sexuels) ayant eu lieu dans un cercle érotique dénommé Circé c’est comme si, tout

FLORIDA (Dytar)

BD. Angleterre, fin du XVIe siècle. Jacques Le Moyne, français huguenot exilé à Londres, ne vit quasiment plus. Sa femme et ses filles évoluent autour de lui et tiennent la maison quasiment sans qu’il s’en rende compte. Ses journées, il les passe à dessiner des motifs de fleurs pour Mary Stuart. Et quand Sir Walter

COLLABORATION HORIZONTALE (Navie/Maurel)

1942. Paris, Passage de la bonne graine. Nous suivons le quotidien de familles habitant le même immeuble. Il y a Simone, la fille de la gardienne, qui ne sait comment avouer son homosexualité aux gens qui l’entourent. Il y a la belle Joséphine dont tous les voisins admirent la carrière au cabaret alors qu’en fait

HENRIQUET, L’HOMME REINE (Guérineau)

Son adaptation de Charly 9, roman de Jean Teulé, avait débouché sur l’une des meilleurs bds de 2013. Guérineau propose en quelque sorte sa propre suite, en auteur complet, avec Henriquet, l’homme reine. Car l’Henriquet du titre, c’est Henri de Valois qui, à la mort de son frère Charles IX, est rappelé de Pologne (où

DES ESPACES VIDES (Francisco)

Quand il était gamin, son père lui racontait parfois la faim qui l’étreignait quand il avait 5 ans parce que son père ne pouvait ramener que quelques figues sèches à manger à ses enfants. La peur quand il partait travailler à l’aube avec ce même père et qu’après avoir dépassé la garde civile et les

SALAM TOUBIB (Dallanges/Védrines)

Alors que le bac approche et qu’elle a une dissertation de philo à faire pendant le week-end, Pauline doit se rendre en Touraine, chez sa grand-mère, pour la sacro-sainte fête de famille de Pâques. Elle aime sa famille mais cela ne tombe pas bien du tout. D’autant qu’elle va y descendre en train avec son

FRIDA KAHLO (Cornette/Balthazar)

1936. Alors que Trotski a trouvé refuge à Oslo, l’URSS de Staline menace la Norvège de ne plus importer ses harengs si elle continue de lui offrir l’asile politique ! Apprenant cela, la ligue internationale communiste mexicaine et Diego Rivera se mettent en tête de convaincre le président Cardenas d’accepter la venue du révolutionnaire russe sur

MONGO EST UN TROLL (Squarzoni)

Duane et Cameron sont de retour pour les festivals. Entre 4 ou 5 chopes descendues à l’auberge et quelques bastons, ils espèrent bien piller quelques tombes pour faire main basse sur des bijoux et de l’or. Malgré les serpents qui montent la garde et la corde au bout de laquelle ils pendront s’ils se font

LA FAUTE Une vie en Corée du nord (Sztanke/Chabert)

2 ans que Michaël Sztanke et Alexis Chabert attendent pour avoir un visa pour la Corée du nord. Mais cette fois, après d’âpres et longues négociations avec les autorités nord-coréennes, ils ont obtenu le précieux sésame : un visa d’une semaine ! Arrivés dans la capitale, les 2 hommes déchantent cependant rapidement : alors qu’ils

LA NUEVE (Roca)

Si Paco Roca est un habitué de la collection Mirages (il y a déjà sorti « Rues de sable » et « La tête en l’air »), il s’aventure cette fois sur de nouvelles terres narratives avec « La Nueve ». Il y conte en effet le destin de ceux, femmes et hommes, qui ont dû fuir l’Espagne, juste avant la

KANOPE (Joor)

Est-il encore vraiment nécessaire d’ici vanter les mérites de cette collection Mirages de Delcourt ? Probablement pas car on les a déjà souvent soulignés dans ces colonnes. Pourtant quasiment chacune de ses nouvelles sorties nous pousse à le faire. Et « Kanopé » ne fait pas exception. Et pourtant, en l’occurrence, ce n’était pas gagné d’avance puisque ce

LA VISION DE BACCHUS (Dytar)

Jean Dytar ne sort pas beaucoup de livres. « La vision de Bacchus » n’est en effet que son deuxième et 5 ans se sont écoulés depuis la parution de « Le sourire des marionnettes ». Mais comment pourrait-il en être autrement alors qu’il met tant de lui-même dans chacun d’entre eux et qu’il démontre une ambition graphique à

CHARLY 9 (Guérineau d’après Teulé)

Décidément, les romans de Jean Teulé semblent être faits pour être adaptés en bande dessinée ! Car après « Le Montespan » (l’histoire du cocu le plus célèbre de l’Histoire qui tenta, sa vie durant, de reprendre sa femme au roi Soleil), « Le magasin des suicides » et « Je, François Villon », c’est en effet cette fois Richard Guérineau qui