L’HOMME QUI ASSASSINAIT SA VIE (Vautrin par Moynot)

François-Frédéric Frey a passé 3 ans en prison pour abus de biens sociaux et fausses factures, le tout pour le compte de son ex-beau-père, député qui briguait la présidence de région et qui s’en est, bien sûr, sorti sans une égratignure…Le même ex-beau-père pour qui sa femme l’a plaqué alors qu’il était sous les verrous…Alors,