RAYMONDE HOWARD s.w.e.a.t.

Ce que j’aime bien chez Laetitia Fournier, aka Raymonde Howard, c’est l’aspect bricolé qui ressort de ses disques. Cette impression d’être invitée chez elle. Une guitare en boucle, à la rigueur un rythme en boite, et son chant pour enrober le tout. Rien de plus. Comme à la maison. Mais voilà, la miss sait y

13th HOLE magic numbers

Nouvel album pour le ce groupe rennais toujours aussi discret. Pourtant 13th Hole a plus d’un atout dans son sac. Son indie-rock-noise est aussi ingénieux qu’énergique. Le groupe maîtrise l’art de la dissonance harmonieuse, de la secousse délicate, du sale pas trop dégueu. Leur monde est fait de murs noise, de vagues réminiscences rock’n’roll/garage, d’ambiances

RAYMONDE HOWARD Le lit

Après avoir joué du punk-noise en groupe, à la fin des années 90, la stéphanoise Lætitia Fournier s’est mise à écrire et jouer seule (ou accompagnée d’un batteur) de petites chansons plus intimes, répétitives, dépouillées mais incroyablement habitées.  Raymonde Howard est née. Après deux albums toujours aussi touchants, Raymonde revient donc pour composer la bande

HELIOGABALE Diving Rooms

La carte de la séduction ayant été abattue avec leur précédent album, le magnifique « Mobil Home », le quatuor parisien peut aujourd’hui revenir à ses premiers amours : la noise rêche et grinçante. Cette musique stridente et étrange, froide et dérangeante, cette musique qu’on ne pouvait dissocier d’Heliogabale. Alors quel plaisir d’entendre le groupe revenir à

Read More

13th HOLE jack is back

Originaire de Rennes, 13th Hole fait partie de ces groupes discrets, avançant à son rythme, sans stresse ni exubérance. Du coup, le public, tout comme les médias, ont tendance à les oublier… c’est assez logique. Pourtant, armé d’une nouvelle chanteuse d’origine italienne depuis leur précédent album (à côté duquel je suis lamentablement passé), le groupe

SHANNON WRIGHT Dyed in the Wool

Du parfaitement rock « Less Than a Moment » au sublime « Bells », les 12 titres de ce « Dyed in the Wool » dévoilent une Shannon Wright au zénith de son talent. Malgré une pochette anodine, cet album regorge de tubes plus impressionnants les uns que les autres. L’image d’une PJ Harvey en grande forme ne peut que venir

Read More