ROUGE GORGE ROUGE naSH

ALBUM. Troisième album pour les français de Rouge Gorge Rouge, et comme pour le précédent, la réussite semble au rendez-vous. La présentation se veut plus sombre que pour « Hypersomnia« , avec ce lac de lave en guise d’artwork ou cette omniprésence du toxique dans les titres de morceaux (l’excellent « Sulfur » qui ouvre l’album, « Mazout« , « Polonium« ), mais

ROUGEGORGEROUGE hypersomnia

Qui se souvient encore de Sincabeza, ce trio bordelais qui emmenait le post-rock en zone ludique et personnelle avant que le style ne soit balisé et affadit par une génération de groupes sans talent ? Peu de monde, sans doute… Pourtant c’est bien le batteur de cette formation étonnante, et avec lui tout le talent