FRUSTRATION empires of shame

ALBUM. Après deux albums frôlant la perfection post-punk, entrainant avec eux un succès public de plus en plus impressionnant, le troisième opus du gang parisien était pour le moins attendu. Et vu ce que nous en avions entendu en live, nous savions que cette nouvelle livraison devrait s’avérer jouissive. « Empires of Shame », avec sa pochette

FRUSTRATION uncivilized

On ne change pas une équipe qui gagne. Quatre ans après « Relax », son premier album, le quatuor parisien qui a le vent en poupe revient donc prêt à franchir l’épreuve du second album. Vu les concerts, je savais que le groupe n’allait pas dévier de sa trajectoire. Trajectoire qui a fait ses preuves. Un dépoussiérage