K. amputate corporate art

ALBUM. Voilà quelques années qu’on avait pas eu de nouvelles de ce trio belge. Et sur le premier morceau, leur rock sale, avec une petite touche Kepone pas dégueulasse, nous fait du pied… on avait eu quelques réserves sur leur précédent album, avec leurs variations plus pop. Ici, les deux premiers morceaux commencent bien, le

THE BRONX IV

Après une parenthèse ludique qui a vu le groupe sortir un album de musique mariachi sous le sobriquet de Mariachi El Bronx, The Bronx revient ici aux affaires sérieuses. Histoire peut-être de rassurer tout le monde après ce petit délire latino ! Guitares rentre-dedans, clairement mises en avant, son agressif, rythmique qui frise l’apoplexie : « The Unholy