BUT THE PLANES ARE NOT MADE OUT… this world is afraid…

Dès le deuxième titre, on comprend ce que sont venus chercher ces cinq là. Malheureusement, les influences trop évidentes du côté de Queens of the StoneAge et des Doors (surtout les quelques pompades dans le chant) empêchent d’y croire vraiment. Leur rock à rallonge sort bien quelques bonnes trouvailles, mais s’étire à n’en plus finir,