BLACK LIPS Good bad, not evil

Profitons de leur passage en France en septembre pour revenir sur ce disque sorti en début d’année. Parce que derrière les pseudos coups de cœur des NME et consorts, se cache en réalité un album de rock sixties des plus réussis. Dès le premier titre et son excellent gimmick de guitare plein de fuzz, on