URBAN 4. Enquête immobile (Brunschwig/Ricci)

Springy Fools a fait arrêter le bouc émissaire idéal par ses Urban interceptors: Ronald que tout le monde a vu, grâce à toutes les caméras et les écrans qui filment et montrent tout dans Monplaisir, violemment détruire une machine à paris. Après une séance de torture, le lapin fou lui fait avouer, sous la menace,

URBAN 3. Que la lumière soit… (Brunschwig/Ricci)

Zach se rêvait en sauveur de Monplaisir –ville tentaculaire entièrement dédiée au plaisir où les humains viennent de partout dans la galaxie pour passer leurs deux semaines de vacances annuelles- comme Overtime, le super héros des dessins animés de son enfance, mais c’est un garçon, le petit Niels Colton, qu’il tient maintenant dans ses bras,

URBAN 2. Ceux qui vont mourir (Brunschwig/Ricci)

Monplaisir. Cette ville du futur totalement dédiée au plaisir porte bien son nom. « Le dernier endroit où l’on rigole dans la galaxie » clame son inventeur Springy Fool. Et effectivement, il y en a ici pour tous les goûts –ceux qui aiment se déguiser, jouer au casino, se faire peur dans les parcs d’attractions…- même les