PROTOMARTYR Ultimate Success Today

ALBUM. Alors que leur premier album, No Passion All Techniques a été réédité il y a quelques mois par Domino, Protomartyr sort Ultimate Success Today, son cinquième album. En 8 ans ! Preuve que le groupe du Michigan n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Au moment où le groupe commence à récolter (Relatives In Descent,

WIRE 10:20

ALBUM. Clarifions les choses d’emblée : 10:20 n’est pas à proprement parler un nouvel album de Wire. En fait, il s’agit d’une compilation de divers enregistrements qui devait sortir pour le Record Store Day, passé malheureusement à la trappe cette année à cause du Covid-19… Du coup, le groupe a décidé de le sortir maintenant malgré

CONFINE#28 : Fabrice Gilbert, Frustration (Paris, Fr.)

[Journal de Confinement] Il est passé par la Oï ou le post-hardcore, avant de fonder l’un des groupes post-punk français les plus suivis actuellement. Fabrice chante dans Frustration, dont la release party du dernier album eu lieu juste avant le confinement. Auparavant il chanta dans Les Teckels, Flathead, Danger ou Zurück Placenta. Avec Fabrice, ce

CONFINE#16 : Sohrab Habibion, Savak (NY, USA)

[Journal de Confinement] Aujourd’hui, nous repartons à New York, prendre des nouvelles de Sohrab, chanteur-guitariste des excellents Savak et The Obits. Dans les années 80, avant sa vie à New York, Sohrab a longtemps trainé dans la scène de Washington DC (il jouait alors dans Edsel), avec sa caméra, et il profite de cette période

CONFINE#4 : Italia 90 (Londres, UK)

[Journal de Confinement] Depuis le 16 mars 2020 nous voilà confinés. Un peu partout, les gens se retrouvent dans la même situation. Concerts et tournées sont évidemment annulées… Histoire de ne pas perdre le lien entre nous, et de se remonter le moral, nous avons été prendre des nouvelles de nombreux acteurs de la scène

WIRE Mind Hive

ALBUM. On a déjà eu l’occasion de le dire : depuis sa reformation, Wire souffle clairement le chaud et le froid. Mais au-delà de cela, ce qui reste malgré tout admirable, c’est que ces mecs-là, qui ont influencé un grand nombre de groupes et ont sorti, avec Chairs Missing ou Pink Flag, deux des albums les

STRUCTURE structure

EP. La nouvelle sensation post-punk vient de Brighton et se nomme donc Structure. Ces trois là ont tout compris. Hargneux, simples, et inspirés, à quoi bon aller chercher ailleurs. Le collage de la pochette nous renvoie indéniablement à la grande époque de Crass records, preuve de bon goût. Et si Wire (époque « Pink Flag ») ou

PROTOMARTYR Relatives In Descent

ALBUM. Surprise : pour son quatrième album (en 5 ans!), Protomartyr quitte Hardly Art pour rejoindre Domino. Mais rassurez-vous, le groupe de Détroit continue de creuser son sillon post-punk. Même si Relatives In Descent surprend tout de même à la première écoute. Moins frontal et direct, l’album voit en effet le groupe essayer de nouvelles

BORIS DZANECK in his own words

1983, un trio inconnu sort une cassette minimaliste, sombre, et fortement addictive : L’album, intitulé « in his own words« , danse sur les braises à peine éteintes du punk, avec ce petit air désabusé typique de l’époque. Joy Division a fait des émules chez les jeunes hollandais. L’air de rien, ces chansons simples et dépouillées se

VENN Runes

Ce premier album de Venn, c’est un peu l’histoire de la montagne qui accouche d’une souris. La montagne en question, c’est Real Blood, imparable tube post-punk (une ligne de basse envoûtante soutenue par un synthé discret en arrière plan et interrompue, par intermittences, par une guitare acérée, le tout habité par un chant pour une

MODERN ENGLISH Take me to the Trees

Modern English : ce groupe anglais avait sorti son premier album en pleine période post-punk avant de se perdre un peu (leurs albums suivants, lorgnant vers la pop à la Duran Duran ou Simple Minds, sont visiblement à oublier) puis de disparaître des écrans radar. Avant que 4 des membres fondateurs ne décident de ranimer le