PARIS 2119 (Zep/Bertail)

BD. Les rues sont quasiment désertes. Et à part des touristes, et quelques nostalgiques qui refusent le progrès, dont Tristan fait partie, plus personne ne prend le métro dans ce Paris futuriste depuis que le Transcore a été inventé. Depuis ses cabines de téléportation (chaque immeuble, ou presque, en possède un), la société propose en

THE END (Zep)

BD. Tout comme nous, vous avez été surpris par Un bruit étrange et beau ( qui brosse un portrait aussi fort que sensible d’un moine chartreux) qui nous a fait découvrir une facette de Zep que l’on ne soupçonnait pas ? Eh bien, autant vous dire que vous allez prendre une nouvelle claque graphique avec The

UN BRUIT ETRANGE ET BEAU (Zep)

Eh bien non, Zep ne fait pas que du Titeuf ! C’est d’ailleurs un peu le revers de la médaille pour l’auteur suisse : l’énorme succès de cette série qui l’a rendu célèbre prend tellement de place médiatiquement parlant qu’elle a tendance à éclipser ce qu’il peut faire à côté. Car Zep a une autre facette artistique