LE VOYAGE D’ABEL (Sivan/Duhamel)

BD. Abel est ce que l’on appelle un vieux garçon. Depuis sa naissance, il n’a jamais quitté Reclesme, un petit village perdu dans la campagne française, et la ferme de ses parents qu’il a reprise à leur mort. Ses journées sont réglées comme du papier à musique, à se lever toujours à la même heure, à s’occuper de ses 2 vaches et de ses chèvres, secondé par son chien fidèle, et à rendre une petite visite au café du village en fin d’après-midi histoire de boire 2 ou 3 canons. Mais sur ses vieux jours, Abel a un rêve, un rêve qui occupe de plus en plus son esprit : larguer, enfin, les amarres et partir en bateau en Ethiopie…

C’est une histoire toute simple que Sivan et Duhamel nous content ici : celle d’Abel qui a eu, au cours de sa vie, comme tout le monde, plein de rêves en tête : voyager, conter fleurette à la belle Adeline ou quitter Reclesme…mais qui ne les a jamais réalisés parce qu’il n’a tout simplement jamais osé. Et qui, saison après saison, est finalement resté dans le village qu’il désirait pourtant fuir, lui et ses habitants pas avares en moqueries envers lui, plus que tout. Mais un peu la nôtre aussi, bien sûr. Car on a (ou aura) tous un peu de ce petit vieux en nous…

Un portrait tendre et touchant, qui sonne juste en grande partie grâce au travail graphique, que Duhamel a choisi à l’image d’Abel : sobre mais très réussi. Un trait vivant et détaillé, expressif aussi, rehaussé d’une bichromie gris/bleu terne pour renforcer le côté morne et répétitif de la vie d’Abel, ponctuée ici ou là, quand le vieil homme s’en échappe pour rejoindre ses rêves, de couleurs vives, qui porte littéralement ce récit attachant. Une belle réussite pour Duhamel que l’on avait découvert avec un autre portrait, celui de l’artiste Manrique dans Le Retour.

(Récit complet, 80 pages – Grand Angle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.