LA GUERRE DES MONDES (Wells/Krapp)

BD. 1894, Angleterre. Des phénomènes impressionnants sont observés à la surface de Mars grâce à des télescopes puissants. Mais ce que les scientifiques pensent être des éruptions de gaz sont en fait les préparatifs martiens pour envahir la Terre. Car bientôt des cylindres transportant les extra-terrestres fendent l’espace et atterrissent un peu partout autour de Londres. Les habitants des alentours, curieux, s’approchent pour voir ce qu’il en est. Certains se décident même à entrer en contact avec les martiens mais sont immédiatement tués. Car les envahisseurs sont venus avec une intention claire : mettre hors d’état de nuire et asservir les humains ! Commence alors une longue fuite, quasiment désespérée, pour les humains, dont Robert, qui n’a qu’une idée en tête : retrouver sa femme Emmy !

Le célèbre roman d’anticipation de Wells a souvent été adapté, notamment au cinéma, dans une version particulièrement flippante et réussie signée Steven Spielberg, avec Tom Cruise dans le rôle principal. Thilo Krapp, dont on découvre le travail ici, a quant à lui décidé d’en livrer une version très fidèle. L’action est donc ici contemporaine de celle de Wells et l’important travail de recherche et de documentation (sur l’architecture ou la mode de l’époque) qu’il a mené permet à Krapp de proposer une reconstitution très réussie de l’époque victorienne. Le dessin est certes un peu sage mais le découpage, dynamique, concourt clairement à donner du rythme à la narration, par ailleurs très maîtrisée. Bref, de la belle ouvrage qui permet de redécouvrir ce classique de la SF dont on oublie souvent la portée politique avec cette dénonciation évidente de la colonisation (rappelons le lourd passé colonial de l’Angleterre, patrie de l’écrivain) et des horreurs qu’elle a engendrées.

Récit complet, 136 pages – Jungle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.