ION MUD (Bündgen)

BD. 40 ans. Cela fait 40 ans que Lupo erre sur le gigantesque vaisseau sur lequel il s’est réveillé après avoir été enlevé par les Oeds, des extra-terrestres d’une grande intelligence. Il est à la recherche d’une Torana, une porte noire permettant d’accéder à la zone non-contaminée, où se trouvent Poro, son ami, et Jenna, qu’il a recueillie et considère comme sa fille. Une quête particulièrement dangereuse car entre deux extinctions (les lumières disparaissent parfois soudainement), il faut se méfier des autres humains, revenus à l’âge de pierre, et éviter les drones de surveillance, les czarns et toutes les autres créatures mutantes qu’il peut rencontrer sur son chemin…

Ion Mud est la première bande dessinée d’Amaury Bündgen, concept designer dans le jeu vidéo. Et quelle bande dessinée! Une fresque de SF ambitieuse de près de 300 pages influencée par le manga Blame de Tsutomu Niheï qui raconte l’errance d’un homme dans un monde (qui prend l’apparence d’un gigantesque vaisseau) qu’il ne connaît pas et dont les tenants et aboutissants le dépassent. La quête d’une vie ou presque (40 ans quand même…) pour Lupo qui finira par comprendre, grâce aux rencontres qu’il fera, pourquoi il n’arrivait pas à franchir les portes noires mais aussi ce qu’il fait sur ce vaisseau, qui sont les czarns ou l’origine de la contamination…une fois sa mort venue. Un récit existentialiste teinté de mystère (il faut, par exemple, attendre 60 pages, pendant lesquelles on suit Lupo dans son avancée, avant d’en apprendre un peu plus sur ce monde…), transcendé par le travail graphique, superbe, de Bündgen. Un dessin en noir et blanc effectivement influencé par le manga contemporain parfois rehaussé d’aplats de gris informatiques qui donne véritablement une âme, sombre, à Ion Mud. Une très belle découverte.

(Récit complet, 296 pages – Casterman)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.