KEBEK 2. Adamante (Gauckler)

BD. Dans le grand nord, au Québec, le convoi transportant le bouchon de diamant noir de la sphère extra-terrestre est toujours bloqué par les autochtones et ceux qui les soutiennent. Au même moment, au fond du puit, à proximité de la sphère, Kébek et l’équipe scientifique sont, quant à eux, réunis autour de la jeune femme qui est sortie du sarcophage pour tenter d’obtenir des réponses aux questions qui l’entourent : d’où vient-elle ? Quel est son rôle ? Quand la sphère est-elle arrivée sur Terre ? Ou encore : quel est l’étrange objet circulaire qu’elle tient dans la main…

Suite et fin de ce récit de science-fiction avec Adamante, entièrement réalisé en couleurs directes, toujours aussi agréable à suivre visuellement (avec, comme d’habitude, un cahier graphique en bonus pour prolonger le plaisir). Un tome 2 qui prend de plus en plus l’allure d’une rêverie pour Kébek, sous le charme de cette mystérieuse femme, qui ne sait plus très bien ce qui appartient au monde réel ou à son inconscient…Tout comme le lecteur d’ailleurs, qui se laisse porter par les différentes révélations (dont on ne peut pas dire grand chose de plus si l’on ne veut pas gâcher le plaisir de lecture) concernant la sphère et ses occupants (il y avait un deuxième sarcophage…) qui nous emmènent aux origines de l’Homme. On reste peut-être un peu sur notre faim quant à la résolution du « mystère » Adamante (la réponse proposée par le scénario de Gauckler est, sommes toutes, assez simple) mais cela n’empêche pas la lecture de rester agréable jusqu’au bout.

(Diptyque, 88 pages pour ce tome 2 – Daniel Maghen)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.