ON MARS 3. Ceux qui restent (Runberg/Grun)

BD. Colonie pénitentiaire martienne. Jasmine vient de réaliser qu’elle s’était fait, comme beaucoup d’autres, complètement berner par la nouvelle église syncrétique. Elle et son véritable gourou, Rojas, ne veulent pas prendre le contrôle de la colonie pour libérer les prisonniers mais bel et bien pour éliminer tous les non-croyants, colons comme prisonniers, qui s’y trouvent pour ensuite fonder un nouveau royaume de Dieu sur la planète…Il n’y a plus qu’une option envisageable si elle veut s’en sortir : qu’elle et les solitaires (ces prisonniers qui ont réussi à s’échapper pour ensuite rejoindre la montagne) unissent leurs forces avec Sophie Berken et le service de sécurité de la colonie pour faire barrage aux illuminés de Rojas !

On vous le dit tout de suite : inutile d’espérer un happy end ! Car c’est tout le contraire que Runberg et Grun nous offrent dans le dernier tome de la trilogie On Mars : un final apocalyptique et cauchemardesque. Qui en surprendra plus d’un tant cette conclusion était imprévisible. Un ultime épisode mené de main de maître par les auteurs, sur un rythme enlevé (Ceux qui restent fonctionne quasiment uniquement à l’adrénaline, du début à la fin, que ce soit pour les personnages, pris dans d’incessants combats, contre les membres de la secte ou ceux des différents gangs, ou le lecteur), effréné même par moments, qui va crescendo jusqu’au climax final qui nous laisse groggy… Le tout toujours aussi joliment et efficacement mis en images par Grun dont le dessin léché, à la technique irréprochable, se révèle particulièrement à l’aise dans les scènes d’action. De la très bonne science-fiction, particulièrement divertissante et immersive mais critique aussi, On Mars visant à faire prendre conscience des dangers de l’aveuglement religieux ou de la nécessité d’une rapide révolution écologique. De la très belle ouvrage, vraiment !

(Trilogie, 72 pages par épisode – Editions Daniel Maghen)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.