LE REPAS DES HYENES (Ducoudray/Allag)

BD. Kana a beau faire des pieds et des mains auprès de son père, rien n’y fait, celui-ci reste inflexible: ils sont peut-être jumeaux mais c’est bien son frère Kubé qui est sorti du ventre de sa mère en premier et c’est donc lui qui va être initié! C’est à lui que revient le devoir d’apprendre à reconnaître les Yubans, les esprits malins, ou de préparer et d’assister, masqué, au repas des hyènes pour que les esprits de ceux qui viennent de mourir puissent voyager tranquillement. Mais quand une hyène géante apparaît lors du fameux repas, les plans du père vont être bouleversés car si l’animal accepte d’épargner leur village, il exige, en échange, que Kana l’accompagne pour lui servir de guide jusqu’en enfer…

On avait beaucoup aimé la première collaboration d’Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag, le mordant L’Anniversaire de Kim Jong-Il et on était donc impatients de lire Le Repas des hyènes, d’autant que sa sortie avait été reportée. Cette fois, c’est en Afrique que les auteurs nous embarquent, pour un conte initiatique sombre et désenchanté. Qui prend parfois des accents philosophiques (la hyène se charge de donner des leçons de vie au jeune Kubé) et propose une plongée marquante dans la culture et les légendes africaines. Superstitions, magie et Histoire récente de l’Afrique se mêlent ainsi dans ce récit plus complexe qu’il n’y paraît pour nous parler, avec singularité, de colonisation, de manipulation, de mémoire et de l’importance de ne pas oublier ses racines pour continuer à grandir. Coté graphique, Mélanie Allag est inspirée, se montrant aussi à l’aise pour donner vie à des scènes inquiétantes que quand l’histoire verse dans le psychédélisme total (on pense, notamment, bien sûr, à la scène où la hyène et Kana ingurgitent des aliments hallucinogènes). Voilà un duo qui fonctionne décidément bien!

(Récit complet, 112 pages – Mirages/Delcourt)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.