LES 5 TERRES 6. Pas la force (Lewelyn/Lereculey)

BD. Revenu d’entre les morts, Kirill reprend sa mission où il l’avait laissée : il se met en quête de retrouver Astrelia, détenue par la reine mère Leiria, pour la remettre à Saméus et Hélirius…Du côté des otages, Eren va un peu mieux et Keon fait tout ce qu’elle peut pour le revoir une dernière fois avant qu’il ne soit remplacé par sa sœur et retourne chez lui à Erinal. Quant au roi Médérion, il a réussi à étouffer dans l’œuf la révolte étudiante et le calme est revenu à Angléon. Son pouvoir consolidé, il peut maintenant se concentrer sur son grand projet : créer des liens commerciaux avec Erinal pour que la paix soit pérenne…

Après un sans-faute depuis le début, la série allait-elle trébucher au moment fatidique, celui de conclure ce premier cycle ? Eh bien non, c’est même tout l’inverse car ce tome 6, à l’instar de ses prédécesseurs, est particulièrement solide. Et surtout il conclue de la plus belle des façons ce cycle d’Angléon. En refermant certaines des intrigues secondaires ouvertes précédemment (l’évasion des otages, la révolte étudiante, la mission de Kirill) de façon vraiment convaincante. En nous montrant le véritable visage de Médérion et le projet politique qu’il porte. Et en nous réservant, comme à l’accoutumée, quelques rebondissements spectaculaires qui relancent l’intérêt de la série. Le tout étant bien sûr, cela va sans dire, toujours aussi talentueusement dessiné par Lereculey qui tient le rythme de parution (3 tomes par an quand même…) avec maestria. Bref, une grande série qui va nous emmener sur un autre continent, Lys, celui des singes, dans le second cycle. Le rendez-vous est pris !

(Série en 5 cycles de 6 tomes – Delcourt)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.