ECOLINE (Desberg/Martinez)

BD. Ecoline est la petite dernière d’un chien de garde réputé dans toute la campagne environnante de Senlis. Le cauchemar des voleurs et des renards. Et comme ses autres sœurs, il a bien l’intention de la former pour qu’elle devienne chienne de garde à son tour, pourquoi pas dans un hôtel renommé de Paris comme sa sœur aînée Germaine. Mais Ecoline est trop douce et gentille pour cela. Plutôt que de faire fuir les souris, elle préfère jouer avec elles. Et, surtout, Ecoline a envie de créer, de reproduire la lumière du crépuscule dans le ciel et sur les champs. Elle voudrait peindre et être une artiste…

Stephen Desberg avait dit vouloir changer de registre et s’éloigner, de temps à autres, du format dans lequel on l’a jusque-là cantonné (en gros des séries au long cours, basées sur le suspense et l’action, composées d’épisodes de 48 pages). Les Rivières du passé (dessiné par Corboz) sorti il y a quelques mois était un premier pas dans ce sens. Et Ecoline vient clairement confirmer cette tendance. Car ce récit va surprendre les fans habituels du scénariste qui auront osé le suivre jusque dans la collection Grand Angle ! Desberg propose en effet avec Ecoline une fable animalière (même si l’on y trouve tout de même quelques humains) pleine de tendresse qui s’adresse à tous les publics (il y a plusieurs niveaux de lecture) mais ravira néanmoins les plus jeunes d’entre eux. Notamment pour la douceur du dessin (très agréable, il fait aussi preuve d’une belle inventivité dans le découpage), de Martinez, qui a eu, en plus, la bonne idée (le récit se passe à la fin du XIXe siècle à Paris !) de glisser quelques clins d’œil aux peintres impressionnistes, notamment à Monet et à ses fameux coquelicots. Le message que Desberg passe à travers son héroïne canine -il faut croire en soi et suivre son propre chemin- trouvera quant à lui un écho chez tous les lecteurs. Un récit agréable même s’il verse parfois un peu trop dans les bons sentiments.

(Récit complet, 72 pages – Grand Angle)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.