SONS OF ALPHA CENTAURI Push

ALBUM. La reformation de Quicksand en 2017 a remis un genre un peu oublié, le post-hardcore, sur le devant de la scène. Et cela a forcément donné des idées à d’autres groupes. Dont, semble-t-il, Sons Of Alpha Centauri qui revient avec Push, un troisième album qui voit le groupe britannique prendre un virage musical très différent. Exit le rock instrumental des 2 premiers opus. Nick Hannon et Marlon King ont en effet eu envie de revenir à leurs influences, la musique alternative des années 90, qu’ils écoutaient ados, et se sont donc logiquement adjoints les services de membres de groupes s’étant illustrés lors de cette décennie : le chanteur Jonah Matranga de Far et Mitch Wheeler de Will Haven, tous deux issus de la scène de Sacramento, pour Push. Un choix qui s’avère payant. Matranga démontre en effet le charisme nécessaire (ainsi qu’une belle variété dans l’approche vocale) pour porter ces 9 morceaux qui trouvent un équilibre judicieux entre qualités mélodiques (on pense alors à des groupes comme Handsome, comme sur Boys And Girls ou Buried Under) et guitares métal aux riffs plus lourds, à la façon d’un Helmet (Get The Guns) ou agressifs (comme sur le plus hardcore Listen). S’en suivent un paquet de tubes : le single, le très Quicksand Push ; Buried Under et son refrain imparable ; Get the Guns qui ouvre les hostilités ; Boys and Girls et j’en passe…Et pas mal d’écoutes car Push est vraiment du genre addictif ! Idéal pour patienter jusqu’à la sortie du nouveau Quicksand, annoncé pour ce mois de septembre !

(Exile on mainstream records/Rarely Unable)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.