Skip to content Skip to footer

BARCELONA, AME NOIRE (Lapière et Jakupi/Pellejero, Torrents et Pardo)

BD. Il est déjà compliqué de se construire sereinement quand on perd sa mère alors que l’on n’a que 8 ans mais cela devient mission impossible quand on apprend, quelques années plus tard, qu’elle a été tuée par son propre père…Qui était en fait un tueur en série qui traçait une croix au rasoir sur le bas ventre de ses victimes avant de les assassiner…C’est à cela que Carlitos a été confronté et qui explique peut-être pourquoi notre homme est devenu, par la suite, Don Carlos, l’un des chefs de la pègre barcelonaise sous le régime franquiste…

On est très heureux de retrouver le tandem Lapière/Pellejero, ici accompagné par Jakupi au scénario pour le premier et Torrents et Pardo au dessin pour le second, tant on garde de bons souvenirs de leurs collaborations passées chez Aire libre, notamment Le Tour de valse ou L’impertinence d’un été. Avec Barcelona, âme noire, ils restent d’ailleurs dans cette lignée de récits, avec un contexte historique fort (ici le franquisme) dans lequel les protagonistes tentent de s’en sortir. Un peu comme ils peuvent. Comme Don Carlos que l’on a catalogué comme “dangereux” parce que son père était un serial killer et qui a dû choisir la clandestinité et la criminalité pour “réussir”. Une décision qui le mènera à gravir petit à petit les échelons pour finalement contrôler le marché de la contrebande et les boites de nuit de Barcelone quelques années plus tard…

Un récit miroir sombre qui croise adroitement les trajectoires de Don Carlos et Barcelone, un homme et une ville obligés d’être ce qu’ils ne voulaient pas, aussi agréable qu’à l’accoutumée avec ce duo même si les ellipses importantes (on suit en fait 40 ans de la vie de Don Carlos…) obligent parfois le lecteur à faire un effort pour bien suivre l’intrigue. Porté par le dessin de Pellejero, qui est toujours un régal pour les yeux avec ce trait précis, à la fois élégant et expressif, ici parfaitement mis en exergue par une mise en couleur informatique parfaite.

(Récit complet, 148 pages – Aire libre)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.