Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Blog Classic with sidebar

APARTHOTEL DELUXE (Brenes)
BD. On avait beaucoup aimé Bons baisers de Limon, récit paru chez Casterman en 2021 qui nous avait permis de découvrir ce jeune auteur costaricain. Après avoir sorti Touristes à La Havane chez Steinkis, Edo Brenes revient avec Aparthotel deluxe chez un autre éditeur indépendant, La Boîte à bulles. Un récit choral qui confirme son…
Le Binic Folk-Blues Festival annonce sa programmation 2024
Le célèbre festival breton vient en effet d’annoncer début avril les 22 groupes qui composeront sa treizième édition (qui se déroulera, faut-il le rappeler, les 26-27 et 28 juillet). Au programme A Place To Bury Strangers, C.O.F.F.I.N, Wine Lips, Clamm, Tramhaus, Delivery, Dion Lunadon, The Kill Devil Hills, The Judges, Goutlaw, Gob Psychic, Meat Shirt…
LE DIEU-FAUVE (Vehlmann/Roger)
BD. Jeune singe, Sans-Voix va peut-être avoir, enfin, l’occasion de s’affirmer au sein du clan et de montrer à Nouvelle-Mère qu’il est devenu fort. Car la situation est grave : les terres où le clan vit sont devenues inhospitalières, il n’y a plus, en effet, ni gibier ni autre nourriture. C’est alors qu’un longue-gueule blessé est…
LES CRAYONS (Bihel)
BD. Frédéric Bihel, à qui l’on doit quelques très beaux livres, dont A la recherche de l’homme sauvage, récemment paru chez Casterman, a ressenti le besoin de retrouver les traces de son passé. Avec sa mère, ils se sont ainsi rendus dans le Limousin, à Brégéras, hameau perdu dans la nature d’abord, puis à Limoges…
PHILIATIONS Tome 1 (de Bonneval)
BD. 2014. Gwen de Bonneval vient de devenir père. Et au même moment ou presque, une angoisse existentielle le submerge : bien sûr qu’il savait, depuis assez longtemps déjà, que le monde courait à sa perte, que notre façon de vivre détruisait la planète à petit feu et que c’était la survie de l’Humanité qui était…
ECHOPLAIN In bones
ALBUM. Les nostalgiques de noise rock des années 90 peuvent arrêter d’aller voir les reformations de leurs vieilles idoles un peu décrépies (qui n’arrêtent pas en ce moment, il faut l’admettre). Car avec « In Bones », le nouvel album des parisiens d’Echoplain, plus besoin d’espérer une reformation de Portobello Bones ou de Basement (pour la France),…