Skip to content Skip to footer

CACHE-CACHE BATON (Lepage)

BD. De 5 à 9 ans Emmanuel Lepage a vécu au Gille Pesset, une sorte de communauté créée par 6 familles, dont ses parents, au début des années 70. Une vie différente, un brin utopique, dont l’auteur ne garde que de très bons souvenirs : les nombreux copains pour s’amuser, un terrain de jeu immense (chaque maison avait un terrain privatif mais le reste était collectif…), 5 autres maisons qui étaient presque aussi les siennes…Pourtant, ses parents sont partis du Gille Pesset seulement quelques années après le début de l’expérience. Pourquoi exactement ? Regrettent-ils ce choix maintenant ? Et que reste-il de cette expérience hors du commun presque 50 ans après ? Emmanuel Lepage a eu envie de rencontrer les différents acteurs du Gille Pesset, ceux qui l’ont quitté et ceux qui y vivent encore, pour comprendre ce qui s’y est vécu et aussi montrer qu’une autre façon de vivre est possible. Pour cela, il a fallu demander aux uns et aux autres, notamment à ses parents (qui ne voyaient pas en quoi cela pouvait intéresser les lecteurs…), de raconter d’où ils venaient et ce qu’ils avaient vécu dans leur jeunesse pour comprendre ce qui les avait attirés dans le projet du Gille Pesset. Mais aussi pour saisir pourquoi cela n’avait pas fonctionné…

Un drôle de livre, assez hybride, comme souvent avec Lepage. Témoignage sur une expérience de vie en communauté mais aussi réflexion sur la réalité des souvenirs (que l’on a tendance à idéaliser), portrait de la France des années 60 ou encore plongée dans l’histoire familiale (Lepage revient sur la jeunesse de ses parents -les origines modestes de leurs familles ; la place, importante, de la religion ; leur manque de confiance en eux ou encore les nombreux voyages de son père quand il s’engagea dans la marine) : Cache-cache bâton est un peu tout cela à la fois. C’est l’insouciance de l’enfance aussi.

Magnifiquement dessiné, avec une utilisation très particulière de la couleur (elle n’apparaît que lors des flash backs dans cette période de 5 à 9 ans…), le récit ravira les fans de Lepage (même si, de notre côté, on le trouve moins marquant que certains autres de ses livres…) qui livre ici quelques clés de lecture de son Œuvre.

(Récit complet, 304 pages – Futuropolis)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CACHE-CACHE BATON (Lepage) – Positive Rage