Skip to content Skip to footer

GLAISE (Bouysse et Colin/Godart)

BD. Auvergne, 1914. L’été est là et il y a beaucoup de travail à la ferme mais le père de Joseph doit partir à la guerre. Pas le choix. Joseph devient donc l’homme de la famille. Heureusement, pas pour très longtemps, la guerre serait finie avant l’hiver. Chez les Valette, dans la ferme d’à côté, la guerre aussi a bouleversé le quotidien : Anna et sa mère sont venues vivre chez son oncle depuis que son père a été appelé au front. Des arrivées qui vont perturber l’équilibre habituel de la vie au Puy Violent…

Pour adapter un roman, qui de mieux que son auteur pour s’atteler à la tâche ? Un Franck Bouysse qui a cependant pu compter sur Colin (qui a récemment adapté, avec brio, Seul le silence d’Ellory avec Guérineau) pour l’épauler. Tous deux livrent avec Glaise un récit certes classique (il est peut-être un peu trop linéaire…) mais fluide et qui sait jouer avec la tension (qui vient souvent de Valette, dont la rancœur et la violence peuvent surgir à tout instant), par moments, quand il le faut. Un duo de scénaristes qui peut surtout compter sur le très beau travail graphique, assez expressionniste, de Godart, proche du dessin d’un Maël, auquel on pense parfois, pour mettre en images la lutte de ces hommes et femmes, comme ils peuvent, chacun à leur façon, contre les éléments contraires : la guerre, l’âpreté de la vie, la brutalité des hommes…Malmenés par la tempête, Valette, bourru et aigri, se réfugie dans l’alcool ; sa femme dans la religion et le déni. Joseph, lui, n’a pas le choix : il doit se montrer à la hauteur de ses responsabilités en attendant que son père revienne. Et il a Anna, dont il est tombé amoureux ! Même si Valette ne l‘entend bien sûr pas de cette oreille…

Un bon roman graphique, emmené par des personnages attachants, qui décrit la rudesse (et la fragilité…) de la vie dans les campagnes françaises au début du XXe siècle avec justesse.

(Récit complet, 160 pages – Marabulles)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GLAISE (Bouysse et Colin/Godart) – Positive Rage