Skip to content Skip to footer

LA VENGEANCE (Wautier)

BD. Wyoming, 1876. La vie de Richard s’est arrêtée le jour où une bande de hors la loi qui passait non loin de leur ranch a profité de son absence (il était parti en ville pour que sa fille puisse essayer sa robe) pour violer et assassiner sa femme…Alors, quand le shérif lui apprend qu’il n’a pas assez d’hommes pour se lancer à la poursuite de la bande à Pickford, Richard sait qu’il doit se charger lui-même de venger Mary. Il revend donc sa ferme et part avec ses deux enfants sur la piste des brutes…

Jusque-là, David Wautier n’avait réalisé que des carnets de voyage et quelques récits courts pour Capsule Cosmique, le magazine lancé par Gwen de Bonneval. Pour son premier long récit de bande dessinée, il a voulu associer sa passion pour la montagne à un genre qu’il apprécie particulièrement : le western. Voilà pourquoi il a planté l’intrigue de La Vengeance dans le Wyoming, état proche du Montana et ses décors enneigés dont l’auteur parvient presque à nous faire ressentir le froid à travers ses aquarelles bleues et grises aussi jolies qu’efficaces. Que traversent Richard et ses enfants pour rattraper Jim et sa bande. Une obsession pour cet homme, prêt à tout et même à mettre en danger ses enfants pour cela…

Bien sûr, le thème de la vengeance n’est pas très original, surtout quand il s’agit de western, et le récit ne surprend donc guère mais La Vengeance se lit malgré tout avec plaisir car la narration, qui fait de constants va-et-vient entre passé (dans des tons alors proches du sépia) et présent de narration (les couleurs sont, dans ce cas, plus vives et variées mais les bleus et gris de la montagne dominent), fantômes hantant l’esprit de Richard et obsession de vengeance, est parfaitement maitrisée et le trait intuitif de Wautier, allié à ces aquarelles dont on a déjà parlé, a de la personnalité. Un auteur à suivre, donc.

(Récit complet, 96 pages – Anspach)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.