Skip to content Skip to footer

L’HOMME MIROIR (Lamouret)

BD. Elise tombe sur une annonce immobilière un peu particulière : une dépendance de maison de maître qui n’a pas été vidée. La jeune femme n’hésite pas très longtemps : la demeure n’est vraiment pas chère et arrive au meilleur des moments pour elle qui veut refaire sa vie après sa séparation avec Tom. Après une nuit passée sur le canapé, ses parents la rejoignent avec Toinou, son fils, en camping-car, pour l’aider à mettre de l’ordre. Alors que chacun s’affaire à trier, jeter ou réparer, les souvenirs de l’ancien propriétaire remontent petit à petit à la surface. Et chacun projette sur ce François-Léopold Desaix ses propres désirs, regrets ou rêves…

Simon lamouret aime les récits singuliers, qui sortent des sentiers narratifs battus. L’Homme miroir, avec sa très jolie couverture ajourée, en est une nouvelle preuve. Entièrement réalisé à la peinture et au pinceau, il propose une narration complexe qui mêle les histoires des différents protagonistes. Car tableaux, photos et lettres qui se trouvent dans la demeure renvoient Rachel, la mère d’Elise, à sa jeunesse, à l’école des Beaux-Arts où elle a étudié et à son amoureux de l’époque, avant qu’elle ne rencontre son mari…Le petit Toinou y voit, lui, des chasses au lion et des combats entre soldats français et guerriers grecs qui nourrissent l’imaginaire de ses jeux. Quant à Elise, son histoire la ramène à un passé récent qu’elle voudrait oublier : sa rencontre avec Tom et l‘échec de leur relation…Lamouret, dans un ballet narratif parfaitement chorégraphié, mêle ainsi passé et présent, réalité et fantasmes, vie et mort sur les traces de ce François-Léopold, personnage mystérieux, qui n’était peut-être pas celui que tout le monde croit, la demeure ayant eu une vie plus mouvementée que prévue…

Un récit ambitieux et astucieux qui nous parle, avec un charme certain, du temps qui passe, des souvenirs, de la vie et des chemins inattendus qu’elle nous fait parfois prendre…

(Récit complet, 240 pages – Sarbacane)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.