Skip to content Skip to footer

SAINT-ELME 5. Les Thermopyles (Lehman/Peeters)

BD. Philippe Sangaré a pris le temps d’évaluer la situation mais l’enquête confiée à son frère semble trop compliquée à mener à bien : Cavaliéri, le jeune qu’ils doivent ramener à sa mère, est toujours avec Stan Sax et ses sbires, des dangereux et il y a déjà eu beaucoup de dégâts. Il prend donc la décision de quitter Saint-Elme et ses manifestations étranges dans l’après-midi. Mais alors qu’ils descendent au restaurant du chalet pour prendre leur déjeuner, Franck (dont le corps est toujours recouvert de bandes de la tête aux pieds suite aux tortures infligées par la bande à Stan et le Derviche) voit, lui aussi, Hélène Mertens, la femme d’Yves morte 4 ans auparavant alors qu’elle enquêtait sur un trafic d’êtres humains dans la région…

Le voilà le moment tant attendu : celui de la conclusion de ce récit qui nous a tenu en haleine pendant 5 tomes avec son scénario teinté de fantastique, sa narration singulière et son travail graphique superbe porté par des couleurs très vives, quasiment psychédéliques, qui rendent parfaitement l’ambiance hallucinée qui règne dans cette ville mystérieuse. Avec un dernier épisode en forme de feu d’artifices. Car les 2 clans -celui des Sax mené par le patriarche Gregor venu rencontrer des “partenaires économiques” et celui des Sangaré auquel se sont greffés les Mertens, Paco et la petite Katyé- vont se retrouver et s’affronter, façon OK Corral 2.0, au chalet de Simon Leer. Un final qui tient toutes ses promesses. Parce qu’il est spectaculaire mais surtout parce que toutes les pièces du puzzle narratif que Lehman et Peeters ont imaginé se mettent ici en place comme par magie (ça c’est le talent des auteurs) pour apporter les réponses aux questions (la présence des grenouilles mutantes, le mystérieux symbole de l’œil “vois-moi”, l’histoire de la petite fille, la fugue de Cavaliéri…) que l’on se posait depuis le début. Enfin, presque toutes, Saint-Elme et sa montagne radioactive gardant une part de mystère, surnaturel oblige…

Une excellente série signée par deux auteurs au sommet de leur Art !

(Série en 5 tomes, 88 pages pour ce tome 5 – Delcourt)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.