BOB MOULD Beauty & Ruin

Pour être tout à fait franc, cela faisait quelque temps que je n’avais pas vraiment réécouté Bob Mould. Depuis l’après Sugar et les expériences electro/dance pas vraiment convaincantes de notre homme qui s’en suivirent, je pense. Depuis quelques années, Bob Mould sort de nouveau ses albums sous son propre nom. Et c’est visiblement bénéfique car