SUR LA
PLATINE

[mg]
STNNNG
smoke of my will

SHIPPING NEWS
one less heartless to fear

THE SKULL DEFEKTS
Peer Amid

THE EX
catch my shoe

BLACK ANGELS
phosphene dream

SHUB
fuck my luck

[chris]
OFF!
first four Eps
MOGWAÏ
I hardcore will never die
THE SKULL DEFEKTS
Peer Amid
ARBOURETUM
the gathering
OVO
cor cordium

THE EX
catch my shoe

[sullivan]
THE TALL SHIPS
On Tariffs And Discovery
AUCAN
Black Rainbow
BEAR CLAW
Refuse This Gift
LOW
C'mon
PEGBOY
Chacha Damore

THREE MILE PILOT
The inevitable past is the…

pochette

chroniques récentes
nos archives
mini-chroniques

LOW
C'mon
(sub pop)

"Drums And Guns" n'était peut-être finalement qu'une parenthèse (excellente!) et ses synthés et autres rythmiques électros une façon pour Low de casser la routine et relancer leur inspiration. Avec ce nouvel album, notre couple de mormons préféré fait en tout cas clairement un retour aux sources en revenant à des instruments plus traditionnels en même temps qu'à une certaine austérité. Tout en conservant bien sûr cette patte, cette marque de fabrique si singulière, avec ces morceaux à la simplicité désarmante et à l'instrumentation dépouillée, voire parfois minimaliste : ici un peu de banjo, là de la guitare lap steel ou du violon, ailleurs de la guitare acoustique. Quelques percussions ou riffs surtout là pour accompagner et soutenir le chant à deux voix, féminine et masculine, toujours aussi beau et complémentaire (ils ne sont pas mari et femme à la ville pour rien…) de Sparhawk et Parker dont les titres tirent toute leur intensité.
"C'mon" réserve donc bien sûr des moments forts, avec "$20" et son refrain "My love is free" qui prend aux tripes ou "Majesty/Magic" et sa lente montée en tension, par exemple, mais le charme du trio n'opère cette fois pas aussi totalement. On ne retrouve en effet l'inventivité, l'inspiration de "Drums And Guns" que plus ponctuellement, la puissance et la poésie mélancolique de Low que par séquences. Plus prévisible que son prédécesseur, "C'mon" a en fait un peu de mal à se détacher de son registre de prédilection : des tempos lents sur lesquels Sparhawk vient placer son chant incantatoire. D'où l'impression plus monocorde que peut procurer son écoute. Et il y aussi quelques titres un brin trop appuyés dans le genre tire-larmes et mélodramatique…
Ceci étant dit, il y a là suffisamment de très bons morceaux pour s'intéresser de près à ce "C'mon" et album un peu moins réussi ou pas, Low reste, encore et toujours, la référence du genre ! [sullivan]

+ voir aussi : Retribution Gospel Choir, Will Oldham, Neil Young



Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos disques à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier
92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com

pochette

pochette

pochette

pochette

pochette

pochette

pochette

pochette

pochette